Chronique : Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage, de Paul Martin et JB Bourgeois.

  • Titre : Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage
  • Auteurs : Paul Martin et JB Bourgeois
  • Editeur : Sarbacane
  • Prix : 19.90€
  • 448 pages.
  • Résumé :  » Nul ne sait quand le Jardin Sauvage est né. Violette Hurlevent y entre un jour où elle doit s’échapper en urgence de la maison de sa mère ; elle découvre alors un univers immense, peuplé de créatures étranges. Ici, les loups parlent, les pierres s’animent, et le temps s’écoule selon d’autres lois. Mais la beauté du Jardin Sauvage cache de nombreux périls. Avec son chien Pavel, aussi courageux que gourmand, Violette va devoir affronter une menace bien plus terrible que les problèmes qu’elle voulait fuir… »

Violette-Hurlevent-et-le-jardin-sauvage.jpg

Merci aux éditions Sarbacane pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman illustré aussi beau qu’original ! 

Il faut d’abord savoir que j’ai reçu les ENC de ce roman : j’avais la moitié du livre et seulement les deux premières aventures de Violette au sein du Jardin Sauvage. Malgré ça, j’ai apprécié ma lecture et passé un bon moment avec la jeune fille aussi courageuse que fantasque !

Comme on nous le dit dans le résumé, on suit Violette qui explore le jardin devant sa nouvelle maison. Mais, sans trop savoir comment ou pourquoi, la fillette semble être passée dans un autre monde, étrange et enchanteur … mais aussi menacée par ce que les habitants appellent la Tempête. La dernière Protectrice n’a pas su empêcher l’arrivée de la Tempête qui a plongé le Jardin dans le sommeil, mais Violette est prête à reprendre ce rôle et à tout faire pour protéger ce nouveau monde qu’elle a découvert … Cela va l’amener à faire face à bien des aventures, toutes plus rocambolesques les unes que les autres ! 

J’ai trouvé que ce roman était original et décalé. Ce n’est pas le genre d’histoire qu’on lit tous les jours et ça a un côté Alice au Pays des Merveilles, aussi bien dans la construction que dans les style ou dans les personnages. C’est très agréable d’évoluer dans le Jardin : on s’attache aux personnages et à l’univers qui est très intriguant. J’ai envie d’en savoir plus sur ce mystérieux endroit, sur sa création, sur son histoire et sur ce qui va lui arriver. Tout est très bien dosé : on a de l’aventure pour qu’on ne s’ennuie pas, on a des révélations pour mieux comprendre et nous faire avancer, on a des mystères pour nous donner envie de lire la suite, on a de l’humour et des situations un peu décalées pour nous faire rire … on a aussi des petites leçons qui sont distillées ça et là.

C’est un roman jeunesse, pour les 9-10 ans environ, mais j’en ai 24 et j’ai quand même pris plaisir à suivre les aventures de Violette. J’ai apprécié son caractère, un peu tête brûlée mais malgré tout réfléchie quand il s’agit de faire face à des dangers, intuitive et surtout très courageuse. Je pense qu’elle serait devenue une de mes héroïnes préférées si j’avais lu son histoire en étant plus jeune. Les beaux dessins nous aident aussi à bien rentrer dans l’univers et celui-ci est tellement original qu’on est de toute façon obligé de s’y perdre, qu’on ait 10 ou 30 ans ! En bref, il s’agit d’une belle découverte, une jolie histoire et ce qui s’annonce comme de grandes aventures pour Violette ! Je serais curieuse de lire la suite et de voir comment la Protectrice fera face à la nouvelle Tempête qui s’annonce …

Marie ❤


9 réflexions sur “Chronique : Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage, de Paul Martin et JB Bourgeois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s