Chronique : Everless, de Sara Holland.

  • Titre : Everless
  • Autrice : Sara Holland
  • Editeur : Bayard / Page Turners
  • Prix : 17,90€
  • 445 pages
  • Résumé :  » Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en fers-de-sang, un métal précieux obtenu à partir du temps de vie qui coule dans vos veines. Pour éviter que son père ne se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. Or Julie a vécu à Everless dans son enfance, avant qu’un accident les oblige à fuir, son père et elle. Depuis, ce dernier lui a toujours interdit d’y retourner. Car si on la reconnait, Julie court un grand danger … »

everless.jpg

Merci à Page Turners pour l’envoi !

  • Mon avis : un roman addictif qui m’a beaucoup plu !

J’avais pas mal entendu parler de ce roman en VO (et je suis tellement heureuse que Bayard ait gardé la couverture originale, regardez-moi cette beauté !!) et il me tentait énormement. Paradoxalement, même si je l’ai beaucoup vu passer sur les réseaux sociaux, je n’avais pas lu d’avis dessus et j’étais curieuse de me faire le mien.

Everless nous plonge dans le royaume de Sempéra où la monnaie est le temps. Dans le passé, deux êtres limites surnaturels se sont alliés puis affronter, utilisant la magie pour extraire le temps contenu dans le sang et en faire la monnaie du pays. Depuis, il est possible de vivre des centaines d’années … Si on est assez riche pour ça. Ce n’est pas le cas de Julie qui, pour sauver son père affaibli et appauvri, accepte un poste de domestique à Everless, le domaine d’une des plus puissantes familles du royaume. Or, Julie a grandi à Everless et elle n’y est pas en sécurité à cause d’un mystérieux événement … La jeune fille va se trouver embarquée dans des affaires dangereuses qui vont en révéler beaucoup sur son pays, mais aussi sur elle-même …

J’ai beaucoup aimé l’univers et son originalité. Par certains aspects, ça m’a fait penser à Time Out (j’adore ce film d’ailleurs), sauf qu’au lieu d’être placé dans un cadre futuriste, on est plutôt dans un univers médiéval. Tout est bien pensé et expliqué : l’histoire, la politique, les légendes et les mythes, le fonctionnement … Ce n’est pas extrêmement approfondi, mais on a suffisamment d’informations pour comprendre que le monde crée par l’autrice est bien ficelé et pour y être happé. Cette originalité c’est, pour moi, ce qui fait le gros plus du roman. De plus, si le début est un peu lent, on atteint vite un stade où les événements s’enchaînent sans nous laisser le temps de respirer. On soulève des tonnes de questions et on a vraiment envie de lire la suite pour avoir des réponses. Il y a un très bon rythme qui contribue à rendre le roman aussi addictif.

Autre chose que j’ai aimé : les personnages. Les femmes sont majoritairement mises en avant dans ce récit alors que les hommes sont cantonnés à des rôles secondaires : ça donne un petit côté féministe pas déplaisant héhé. D’autant plus qu’il s’agit de personnages forts. Julie par exemple, est déterminée, courageuse et on découvre qu’elle est plus importante qu’elle ne le pense. D’autres personnages ont un développement intéressant et, de manière générale, si je n’ai pas eu de coup de coeur pour un personnage, je les ai tous trouvé intéressants à suivre et bien construits.

Niveau intrigue, elle est intéressante, agréable à suivre, mais assez prévisible. Certains éléments sont amenés de telle sorte qu’on les devine dans les premiers chapitres et que la révélation finale tombe comme un cheveu sur la soupe. Ce n’est donc pas transcendant de ce côté-ci mais, et c’est plutôt fort, ça ne m’a pas empêchée d’être accro. J’avais envie de lire la suite pour voir si mes théories se vérifiaient, si j’avais bien deviné… Malgré ce côté un peu prévisible, le roman a su me transporter et je l’ai dévoré en une journée !

Il s’agit donc d’une très bonne lecture ! J’ai particulièrement aimé l’univers et l’idée de base (payer en sang et en temps, une idée horriblement fascinante o_O) et je serais très curieuse de connaitre la suite des aventures de Julie …

Marie  ❤


18 réflexions sur “Chronique : Everless, de Sara Holland.

  1. Je l’ai vu passé sur les réseaux, mais ne connaissait même pas le scénario. Ça me fait un peu penser au principe du film Time Out avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried 😉 en tout cas au niveau de temps en monnaie d’échange.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s