Chronique : Heartsoppers, Volume One, d’Alice Oseman.

  • Titre : Heartsoppers, Volume One
  • Autrice : Alice Oseman
  • Editeur : Hodder Children’s Book
  • Prix : 13,47€
  • 288 pages.
  • Résumé :  » Charlie and Nick are at the same school, but they’ve never met … until one day when they’re made to sit together. They quickly become friends, and soon Charlie is falling hard for Nick, even though he doesn’t think he has a chance. But love works in surprising ways, and Nick is more interested in Charlie than either of them realised. « 

51y3+TWsQWL._SX325_BO1,204,203,200_

  • Mon avis : TROP CHOU ET TROP ADORABLE ! 

J’avais un peu entendu parler de cette autrice, pour ses romans, notamment ceux qui n’ont pas été traduit en VF (oui, je sais, c’est triste). Quand je suis tombée sur ce roman graphique dans une librairie londonienne, je n’ai pas résisté parce que j’avais trop envie de découvrir le style de l’autrice et que les dessins m’ont séduites !

J’ai dévoré cette histoire douce et drôle, vraiment touchante et surtout, absolument ADORABLE. J’ai été séduite par les personnages auxquels on s’attache vraiment, ce qui est assez fort quand tu penses qu’il y a moins de 300 pages et beaucoup de dessins sans texte. Mais je suis tombée amoureuse de Charlie, de Nick et de la relation qu’ils commencent à tisser. C’était vraiment bien fait, bien amené, sans cliché et sans passages forcés ou trop faciles. A mes yeux, rien ne cloche, rien ne fait défaut, c’est juste parfait. C’est un coup de coeur pour moi !  

Evidemment, le fait que ce soit une romance LGBT rend la chose plus « importante » en un sens : il ne s’agit pas d’une énième histoire d’amour entre lycéens comme on peut en voir 50. Là, ça pose des questions sur le genre, sur l’amour, sur l’attirance, sur les cadres dans lesquels la société nous enferme… C’était bien amené et pas trop lourd : on se pose des questions, mais on savoure avant tout l’histoire et sa douceur. Dernière chose : les dessins sont sublimes et collent parfaitement à l’histoire et à son ambiance.

J’ai souvent souri, j’ai encore plus fangirlé et shippé les deux protagonistes et, en un mot comme en cent, j’ai adoré. Le tome 2 sort en juillet et j’ai vraiment vraiment hâte de me le procurer !! Je vous conseille vraiment cette histoire absolument adorable et parfaite ! 

Marie ❤


9 réflexions sur “Chronique : Heartsoppers, Volume One, d’Alice Oseman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s