Chronique : Iskari, tome 1- La tueuse de Dragons, de Kristen Ciccarelli.

  • Titre : Iskari, tome 1- La tueuse de Dragons
  • Autrice : Kristen Ciccarelli
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Prix : 18,50€
  • 421 pages.
  • Résumé :  » Au Royaume de Firgaard, les légendes sont interdites : elles sont dangereuses. Pourtant, le sort d’Asha, princesse solitaire, leur semble étroitement lié. Asha est une tueuse de dragons crainte par tout son peuple : elle est Iskari.

J00280_iskari_T1_asha-tueuse-dragons.indd

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : je frôle le coup de coeur avec ce premier tome original et accrocheur ! 

J’avais pas mal entendu parler de ce roman en VO (The Last Namsara) et j’étais assez impatiente de le découvrir : je ne l’ai donc pas fait traîner longtemps dans ma PAL. Je l’ai ensuite dévorer et je l’ai vraiment adoré !

Dans ce roman, on suit Asha, qu’on surnomme l’Iskari, d’après une ancienne déesse répute pour semer la mort et la destruction sur son passage. Donc, déjà, tu sens qu’on apprécie la fille quoi. Asha est surtout la meilleure tueuse de dragons du royaume de Firgaard que son père, le roi, dirige malgré des tensions politiques de plus en plus lourdes. Asha fait donc la fierté de son papa en tuant des dragons, ramenant le prestige sur sa famille et réduisant peu à peu l’emprise des anciennes histoires sur le monde. Car les histoires sont interdites dans le monde d’Asha : elles aussi sèment mort et destruction sur leur passage. Et pour que son père puisse définitivement en finir avec toutes ces anciennes coutumes et croyances, Asha est sommée de s’occuper du plus ancien et puissant dragon, Kozu, qu’on croyait mort. Or Asha a une vieille histoire avec le dragon … Et la jeune fille va se retrouver embarquée dans des intrigues qui la dépasse, qui mettent en jeu sa vie, celles de ceux qu’elle aime, l’avenir du royaume et celui de divinités quasi mythiques …

Ouais, je sais, ce résumé fait 80kms de long, je suis désolée. Je ne voulais pas trop en dire mais, en même temps, ça me semble important de préciser un peu l’histoire pour vous faire comprendre A QUEL POINT ELLE EST COOL ! J‘ai trouvé le début un peu lent peut-être, sans doute parce qu’Asha fait des choses sans qu’on en voit la finalité au niveau de l’intrigue. Mais très vite, on cesse de s’interroger et on se laisse porter, happer par le roman.

J‘ai adoré l’intrigue, qui a des côtés d’aventures, avec des dragons, de la magie, une sorte de quête, mais aussi des profondeurs politiques avec des complots, des alliances, des trahisons, une guerre qui couve. On a des rebondissements, des révélations qui arrivent quand il faut et des plot twists ou des réponses que je n’avais pas vu venir. Bien sûr, il y a de l’amouuuur, un peu d’humour quand il faut et c’est très bien écrit. Je n’ai eu aucun mal à m’imprégner de l’ambiance et de l’univers. Celui-ci est vraiment accrocheur et m’a vraiment séduite, avec sa mythologie, sa religion et ses dragons. D’ailleurs, par certains points, il m’a fait penser à Rebelle du Désert. Vu mon amour pour cette saga, vous devinez que c’est un compliment. J’ai particulièrement aimé les petites histoires qui viennent s’intercaler au récit, car elles aident à rentrer dans l’intrigue, à nous donner des informations mais d’une manière originale.

Enfin, j’ai beaucoup aimé les personnages et leurs relations. Asha est un personnage attachant et badass. Elle évolue beaucoup au fil du roman et c’est très agréable à suivre. Elle est déterminée, dévouée et c’est une héroïne comme je les aime : avec beaucoup de forces mais aussi assez de faiblesses pour qu’on puisse s’identifier et s’attacher. Je ne m’étendrais pas sur le rôle du personnage masculin : on le sent venir à des kilomètres, on devine vite quel rôle il va jouer, mais malgré tout, je l’ai adoré aussi. Et leur relation paraîtra sûrement rapide à certains, mais cela ne l’empêche pas d’être belle et importante pour l’histoire. 

En résumé, j’ai adoré ce roman que j’ai dévoré et, désormais, j’ai hâte d’avoir la suite. Je sais qu’il faudra attendre, mais je suis très curieuse de savoir comment la suite va se dérouler, comment les personnages vont encore évoluer et quelles aventures ils vont devoir affronter. Car cette fin pourrait presque être une fin en soit … sauf que je ne le supporterais pas parce que je veux plus d’Asha, plus de Namsara et d’Iskari, bref, je veux encore me plonger dans cet univers ! 

Marie  ❤


16 réflexions sur “Chronique : Iskari, tome 1- La tueuse de Dragons, de Kristen Ciccarelli.

  1. Qui c’est qui vient de l’acheter à cause de toi ? Et maintenant, ton avis me donne envie de lâcher pour sauter dessus et le lire 😂 il était dans le fairy trove de la fairyloot il me semble et il me tentait déjà à ce moment-là mais en VF c’est encore mieux 😂

    Aimé par 1 personne

  2. Tu as définitivement fait rentrer ce livre dans ma wishlist. Il me tentait aussi depuis un long moment, je le voyais pas mal passer et j’aime de plus en plus ce genre de romans. Merci pour ce bel avis !

    Aimé par 1 personne

  3. Oouuuh, cet avis enthousiaste me donne envie d’aller le chercher en librairie maintenant (il est dans ma wishlist d’avril, j’avais eu un coup de coeur pour la couverture VO et le résumé). Merci de prévenir pour le début lent, j’espère que je me laisserai porter aussi. Pour l’instant, faut que je termine Ashlon !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s