Chronique : Celle du milieu, de Kirsty Applebaum.

  • Titre : Celle du milieu
  • Autrice : Kirsty Applebaum
  • Editeur : Flammarion Jeunesse
  • Prix : 14€
  • 332 pages.
  • Résumé :  » Le courage ce n’est pas l’absence de peur, c’est savoir l’accepter et l’affronter. Maggie vit avec ses deux frères, dans une communauté coupée du monde. Elle, c’est celle du milieu, celle que personne n’écoute. Un jour Maggie rencontre Una, une fille de l’extérieur qui lui demande de l’aide. Maggie y voit la chance d’être enfin remarquée. Mais la loi est claire : il est interdit de s’aventurer au-delà des frontières… »

9782081449534.jpg

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman jeunesse très original et assez addictif ! 

J’étais heureuse de me lancer dans ce livre, d’abord parce qu’il m’avait l’air d’être une dystopie originale, ensuite, pour des raisons beaucoup plus superficielles : la couverture est trop belle. J’adore les couleurs et le dessins, bref j’adore. Je ne l’ai pas laissé traîné longtemps dans ma PAL et c’était en effet une belle lecture.

Dans ce roman, on suit Maggie et ses deux frères, dans leur village … un peu spécial. En effet, ils vivent coupés du monde et entouré d’une Limite qu’ils n’ont pas le droit de franchir sous peine de finir en prison. Seule la maire a le droit d’aller dans les campagnes environnantes et, plus important encore, à la métropole la plus proche d’où elle ramène des produits rares qu’elle partage avec les habitants. Mais surtout, le village de Maggie vénère les premiers-nés, les ainés des familles, car eux seuls peuvent protéger le pays dans la Guerre sans bruit qui fait rage dans le monde. A 14 ans, les aînés partent pour un camp d’entrainement et se battent pour leur pays. C’est un honneur et une grande fierté. Mais Jeb alors que la famille de Maggie se prépare à laisser partir Jeb, le fils aîné, Maggie-l’enfant-du-milieu fait une rencontre inattendue qui va la pousser à tout remettre en question… 

Déjà, j’ai trouvé l’idée super originale. L’histoire du monde dans lequel on évolue, les conséquences et les impacts sur Maggie et sa famille … c’est très bien fait, bien pensé et vraiment intéressant à suivre. Pour être honnête, au début, je ne savais pas bien où j’allais mais c’est l’histoire d’une cinquantaine de pages. Le schéma général se dessine très vite et j’ai été happée par l’histoire et les découvertes qu’on fait progressivement. Il y a de l’action (surtout vers la fin), des révélations et des rebondissements et j’ai pris plaisir à voir l’évolution du personnage principal. 

Maggie est attachante et on peut facilement s’identifier à elle, même si elle évolue dans une société radicalement différente. Les questions qu’elle se pose, ses objectifs, ses peurs, ses hontes et ses forces… elle m’a beaucoup plue et elle fait la force de ce roman. Les autres personnages sont secondaires mais ils ont tous leurs rôles a jouer.

La seule chose que je peux reprocher, c’est que le côté jeunesse rend le développement un peu rapide à mon goût. Je savais que ça serait jeunesse en attaquant ma lecture et, sur bien des côtés, cela ne m’a pas gênée. Sur d’autres en revanche, j’ai trouvé que c’était un peu dommage. Tout va très vite, surtout vers la fin et le dénouement est un peu facile… Ce n’est toutefois pas ce que je garderais en mémoire de ma lecture car c’est presque un détail par rapport à l’originalité de l’univers et au côté addictif de l’histoire.

En résumé, malgré quelques aspects très jeunesses, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. C’était original, aussi bien dans l’histoire que dans le développement et l’intrigue bien menée donnait envie d’en savoir plus, donc de continuer à lire. Une belle lecture que je vous recommande !

Marie  ❤


5 réflexions sur “Chronique : Celle du milieu, de Kirsty Applebaum.

  1. Je n’en ai pas du tout entendu parlé mais pourquoi pas… C’est intrigant surtout pour le développement du personnage principal et de la remise en question. J’ai peut-être un peu peur du côté jeunesse… Même si j’ai l’habitue d’en lire, la « précipitation » et la facilité de certains événements pourraient être gênants.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s