Chronique : Catwoman, Soulstealer, de Sarah J.Maas.

  • Titre : Catwoman, Soulstealer.
  • Autrice : Sarah J.Maas
  • Editeur : Bayard / Page Turners
  • Prix : 16,90€
  • 499 pages
  • Résumé :  » A bientôt dix huit ans, Selina Kane vit dans les bas-fonds de Gotham City avec sa soeur gravement malade. Condamnée à rejoindre un gang pour survivre, elle enchaîne les délits jusqu’au jour où elle se recrutée par la mystérieuse et criminelle Ligue des Assassins. Après deux ans d’entrainement, Selina revient à Gotham sous la fausse identité d’une riche héritière. Elle se fait désormais appeler Catwoman. Avec l’aide de Poison Ivy et Harley Quinn, elle est bien décidée à semer le chaos dans le ville. Et ce n’est pas Batwing, son ennemi juré, qui l’en empêchera … « 

Catwoman-Soulstealer.jpg

Merci à Page Turners pour cet envoi !

  • Mon avis : coup de coeur pour ce roman bourré d’action et très bien mené !

Encore une fois, si vous me connaissez, vous savez que je suis fan des supers héros et de leurs univers. Hier, j’ai parlé du film Captain Marvel, avant ça j’avais chroniqué les deux permiers romans parus dans cette collection « Jeunesse des super héros DC » publiés par Bayard Jeunesse : Wonder Woman et Batman. J’avais beaucoup aimé ces deux premiers parutions et j’étais impatiente de me lancer dans Catwoman. Il s’avère que c’est mon préféré des trois !

On y suit Selina Kyle, alors qu’elle n’est qu’une adolescente qui cherche à protéger sa soeur, atteinte d’une grave maladie. Mais Selina n’est déjà pas une adolescente comme les autres. Membre d’un gang, elle est invaincue sur les rings de boxe. Et lorsqu’elle est reperée par la terrible Ligue des Assasins, sa vie change radicalement… Des années plus tard, Selina revient à Gotham, animée par de mystérieuses motivations. Mais Batwing, le fidèle accolyte de Batman va se dresser contre elle … 

Bon, pendant une grande partie de ma lecture, je me disais « OK J’ADORE … mais je ne sais pas vraiment où on va ». C’est à dire que c’est super badass, très addictif et bien écrit, mais l’intrigue générale est assez floue. Il faut attendre longtemps pour comprendre le plan derrière les actions de Selina. Toutefois, la révélation vaut largement l’attente. Perso j’ai été bluffée par la façon dont tout se liait et dont Selina avait mené son entreprise. C’est une superbe révélation, un aboutissement très bien fait et que j’ai pris plaisir à découvrir. Surtout, je réalise que le fait de ne pas savoir où on allait avec Selina a contribué à rendre le récit d’autant plus addictif. Je n’arrivais pas à m’arrêter de lire car je voulais savoir. Et, comme je le disais, je n’ai pas été déçue. Evidemment, c’est bourré d’action, très trèèèèès badass. Il y a de l’humour et de l’esprit, des références aux univers de super héros qu’on connait bien qui font plaisir et qui nous aident à être bien immergés dans l’histoire.

Niveau personnage, Selina / Catwoman est aussi badass qu’attachante. Avant ma lecture, ce n’était pas forcément mon personnage préféré dans l’univers DC mais j’ai trouvé qu’elle était très touchante, bien écrite et extrêmement bien construite. J’ai développé une nouvelle obsession pour elle, je l’avoue. A travers ce roman, je la trouve encore plus badass que Wonder Woman et Batman réunit dans les deux précédents romans, ce qui n’est pas peu dire. Et que vous dire sur Luke / Batwing ? J’ai totalement craqué pour lui, peu importe le costume qu’il porte. Les deux personnages sont vraiment intéressants car ils montrent bien qu’on peut être un survivant et un guerrier sans porter de masque, mais aussi que les choses ne sont jamais aussi simples qu’il n’y parait. Ils sont complexes et j’ai apprécié cela. La présence d’élements connus de Gotham m’a aussi beaucoup plu : Poison Ivy, Harley Quin, le Joker, la Ligue et notamment Nyssa … cela aussi m’a beaucoup aidé à plonger dans l’univers. J’avais  presque l’impression d’être dans un épisode d’Arrow (une série que j’adorais à ces débuts !). 

Bon, je vais m’arrêter de baver sur ce livre, mais sachez que je l’ai adoré. L’histoire, les personnages, les références, les scènes d’action, les scènes plus calmes, les relations, les motivations, la construction, le style … j’ai tout aimé. Et je recommande à 2000%. J’anticipe aussi : non, il n’est pas nécessaire d’avoir lu Wonder Woman ou Batman pour lire Catwoman. Les romans sont indépendants et les personnages ne se croisent pas… pour le moment ! J’avoue que je serais curieuse de faire un cross over de tous ces romans, version livresque de Justice League ! 😉 *fangirl*

Marie  ❤

Publicités

10 réflexions sur “Chronique : Catwoman, Soulstealer, de Sarah J.Maas.

  1. Je n’ai pas du tout accroché à Wonder Woman, dans cette collection, et du coup, j’ai laissé tomber les romans suivant de la collection, même si ce sont des auteurs différents… mais pour le coup, tu me ferais changer d’avis !

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai reçu avec la box Mille et un livres, et au départ j’étais un peu déçue. Mais finalement, je suis curieuse de connaître l’histoire et ta chronique me tente encore plus ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s