Chronique : Weetzie Bat, de Francesca Lia Block.

  • Titre : Weetzie Bat
  • Autrice : Francesca Lia Block
  • Editeur : Collection R
  • Prix : 18,50€
  • 522 pages.
  • Résumé :  » Weetzie est un petit brin de fille qui a grandi avec sa mère, starlette alcoolique, et son père, scénariste junkie, dans le Los Angeles des années 1980. Pour trouver l’amour, Weetzie fait équipe avec Dirk, son meilleur ami. Cette quête les mènera jusqu’à un réalisateur qui ne quitte jamais son imper, le mystérieux Max, et à un surfeur aux cheveux platine, Duck. Mais, déstabilisée par des événements tragiques et menacée par l’ex aigrie (et un peu sorcière sur les bords) de Max, Weetzie devra retirer les lunettes qui lui font voir la vie en rose pour se confronter à la noirceur du monde et découvrir la recette du bonheur… »

9782221240984ORI.jpg

Merci à la Collection R pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman vraiment étrange auquel, malheureusement, je n’ai pas accroché …

Si vous me connaissez un peu vous, savez que je suis très bon public et que je déteste ne pas aimer un livre. En général, il y a toujours quelques éléments qui me plaisent et je peux compter sur les doigts de mes deux mains les livres que je n’ai réellement pas aimé. Et bien désormais, je peux rajouter Weetzie Bat.

Ce n’est pas tant que je n’ai pas aimé ce livre d’ailleurs. C’est juste que je suis totalement passée à côté. Je n’ai pas compris le style, l’histoire, où elle allait, les personnages et ce qu’ils faisaient … C’était vraiment trop étrange pour moi. Parfois, un roman étrange, c’est agréable, ça change. Mais là, je n’ai pas accroché.

Pour vous faire un petit résumé, au début du roman, on suit Weetzie Bat et son ami Dick. Suite à trois vœux exaucés par un génie coincé dans une lampe, elle hérite d’une maison, son meilleur ami trouve son âme soeur et Weetzie Bat rencontre la sienne, un homme appelé Mon Amant Agent Secret. Oui oui. Et accrochez-vous, ça devient encore plus bizarre. Ils vont avoir des enfants, en adopter d’autres, notamment un enfant particulier aux yeux violets qui s’appelle Bébé Sorcière. Au fil du roman, on suit donc les aventures de cette famille hors norme, chaque partie se concentrant sur un personnage et son évolution.

En soi, c’est original. Vraiment. Mais c’est aussi très étrange et au bout de 200 pages, j’avoue que j’ai un peu baissé les bras. Je n’avais pas envie de me provoquer une panne de lecture en me forçant à le lire alors j’ai lu la suite et fin en diagonale. Si j’ai trouvé que certains passages étaient assez poétiques, prenant presque la forme de contes, j’ai quand même eu du mal à tout terminer.

Je ne vais pas vous écrire des tartines sur ce roman, je pense que vous avez compris mon ressenti. Il était étrange, aussi bien dans ses personnages, que dans son histoire et dans le style d’écriture. Ce livre sort le 14 mars et j’insiste sur le fait que c’est mon ressenti personnel. Je vous conseille, si vous avez un doute, de lire ce roman pour vous faire votre propre avis ! 😉

Marie  ❤


7 réflexions sur “Chronique : Weetzie Bat, de Francesca Lia Block.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s