Chronique manga : La Lanterne de Nyx, de Kan Takahama.

  • Titre : La Lanterne de Nyx, tome 1.
  • Auteur : Kan Takahama
  • Editeur : Glénat Manga
  • Prix : 10,75€
  • 192 pages.
  • Résumé : « 1878, la France fait rayonner sa puissance industrielle et culturelle en organisant des expositions universelles, tandis que le Japon s’ouvre au monde après 200 années d’isolationnisme. À Nagasaki, Miyo, orpheline qui a pour seul talent le don de clairvoyance au travers des objets qu’elle touche, parvient à trouver un emploi chez Ban, commercialisant des objets importés d’Europe. Au contact de l’Occident, elle découvrira un monde nouveau qui la conduira jusqu’à Paris… »

9782344033708-001-T.jpeg

Merci aux éditions Glénat Manga pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman historique drôle et original !

J’ai fait une belle découverte avec cette lecture. En le recevant, je ne savais pas trop à quoi m’attendre au cours de ma lecture. J’ai vite compris qu’il s’agissait d’un manga historique dans lequel on suit Miyo, une jeune fille qui vit à Nagasaki en 1878. La jeune fille est embauchée comme vendeuse dans un magasin d’objets exotiques dont le gérant, Mr Momo, est un homme excentrique et décalé. Grâce aux différents objets européens ramenés de ses voyages, Mr Momo va permettre à Miyo de découvrir plein de nouvelles choses et de la faire voyager un peu à son tour …

J’ai trouvé l’idée de ce manga vraiment très sympa. Comme Miyo, on voyage à travers les différents objets évoqués, on revient sur des choses qui nous paraissent évidentes mais qui, à l’époque, apparaissaient comme des révolutions technologiques. On parle notamment des tenues, de la mode, des Expositions Universelles, de musique, de lunettes … Dit comme ça, ça semble décousu et peut-être pas extrêmement intéressant, mais c’est vraiment addictif et bien construit. Chaque chapitre est l’occasion pour Miyo d’en apprendre un peu plus sur un nouvel objet, tout en développant une intrigue plus générale sur l’avenir de la jeune fille et le mystère que représente Mr Momo. Il y a aussi une petite touche de fantastique qui vient s’ajouter au récit puisque Miyo a un don : en touchant les objets, elle peut voir leur passé et leur avenir. Un élément intéressant qui n’est pourtant pas beaucoup exploité dans ce premier tome. Ça ne m’a pas dérangée car j’ai été happée par le reste, mais à voir si la suite de la saga lui laisse plus de place … ? 

Les dessins sont aussi très beaux et le ton utilisé est plein d’humour et d’esprit. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce manga et je vous le recommande vraiment ! Si vous aimez l’histoire, les personnages mystérieux et fascinants, vous allez adorer La Lanterne de Nyx ! 

Marie  ❤

 

Pour vous procurer ce livre, cliquez ICI ! 🙂

(lien affilié)

Une réflexion sur “Chronique manga : La Lanterne de Nyx, de Kan Takahama.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s