Chronique : Dix battements de coeur, de N.M Zimmermann.

  • Titre : Dix battements de coeur
  • Autrice : N.M Zimmermann
  • Editeur : Ecole des Loisisr, Medium Plus
  • Prix : 17€
  • 352 pages.
  • Résumé :  » Isabella White est à l’abri de tout. À bientôt treize ans, elle vit dans les beaux quartiers de Londres. Elle est la fille unique d’un avocat prospère. Surtout, elle a Andrew Chapel, le fils de l’assistant de son père. Qu’ils le veuillent ou non, un lien ancien et mystérieux unit les White et les Chapel. Un lien que rien, jusqu’à présent, n’a pu dissoudre. Mais c’est 1939, la guerre arrive et les bombardements allemands menacent Londres… « 

9782211239981.jpg

Merci à l’Ecole des Loisirs pour cette belle découverte !

  • Mon avis : Un roman vraiment original et addictif ! 

Peut-on prendre un petit moment pour s’arrêter sur la beauté de cette couverture ? Merci. … Ensuite, parlons quand même du contenu. Dix battements de coeur, c’est un roman historique avec un côté fantastique incroyable, très original et bien menée.

Isabella et Andrew ont toujours été liés, ils le savent et savent à peu près ce que cela signifie. Andrew protège Isabella, contre tout. Mais lorsque la guerre arrive, ils vont se trouver démuni et, surtout, comprendre que leur lien n’est pas aussi évident qu’ils le pensaient. Entre haine et amour, leur relation devient compliquée, tandis que les nazis semblent se rapprocher de l’Angleterre et que leur quotidien vole en éclat …

J’ai beaucoup aimé ce roman. J’adore tout ce qui se passe durant la Seconde Guerre Mondiale et celui-ci nous plonge dans une ambiance particulière. On voit successivement la situation à la campagne, puis à Londres, chez les riches et chez les pauvres. C’est très intéresant, déjà sur un plan historique mais aussi et surtout pour voir la construction et l’évolution des personnages. L’intrigue peut sembler classiques (deux jeunes ados face à la guerre), mais ce qui fait toute son originalité, c’est le lien entre Isabella et Andrew. Je n’en parlerais pas trop pour garder le suspens et le plaisir de la découverte, mais j’ai trouvé que c’était une idée incroyable, très intéressante, très bien construite et qui faisait l’intêret de l’histoire. 

L’autre point fort de ce roman, c’est les personnages et leurs non dits. J’ai trouvé que c’était extrêmement émouvant, pas forcémment parce qu’il s’agit d’un récit de vie en tant de guerre (encore que, certaines scènes m’ont légèrement brisée le coeur hein), mais parce qu’on arrive vraiment à ressentir ce que ressentent les personnages. Par exemple, par rapport au lien entre les deux protagonistes : ils n’en parlent pas à tort et à travers, mais on arrive parfaitement à imaginer ce qu’ils ressentent, ce que ça signifie et ça m’a rendu le récit très très émouvant (surtout la fin et ce qu’elle implique mais chuuuut). Je ne sais pas si je suis très claire sur ce point, mais, EN GROS, c’est bien fait, bien construit et les personnages sont très forts pour nous happer dans le récit. 

En résumé, je dirais que j’ai beaucoup aimé ce roman. Je ne m’attendais pas à ça et la petite touche à la limite du fantastique m’a beaucoup plue ! Une belle découverte pour un roman que j’ai dévoré et auquel je vais penser encore un moment …

Marie  ❤

 

Pour vous procurer ce livre, cliquez ICI ! 🙂

(lien affilié)

6 réflexions sur “Chronique : Dix battements de coeur, de N.M Zimmermann.

  1. Les romans sur les guerres m’ont toujours intéressée et celui-ci ne fait pas exception ! Il est dans ma wish-list et j’espère pouvoir le découvrir très bientôt. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s