Chronique : L’homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle.

  •  Titre : L’homme qui voulait être heureux
  • Auteur : Laurent Gounelle
  • Editeur : Pocket
  • Prix : 6,40€
  • 192 pages.
  • Résumé :  » Imaginez… Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où… Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas… heureux. Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves. »

41eJ7tox+AL._SX303_BO1,204,203,200_.jpg

  • Mon avis : un petit roman plein de belles pensées !

J’ai beaucoup entendu parler de cet auteur qui a sorti plusieurs romans, apparemment tous dans la mêmes veines et j’étais curieuse de découvrir ce qu’il écrivait. Mais bien sûr, ma PAL et ma wishlist sont aussi grandes que moi et je n’ai pas eu l’occasion de le faire, jusqu’à ce que je sois invitée par Decitre à une conférence à laquelle l’auteur devait intervenir. Je me suis dit « Marie, c’est un signe du destin. Tu dois lire un de ses livres. » C’est donc ce que j’ai fait, en commençant par celui qu’on m’avait le plus recommandé.

Dans ce tout petit roman, on va suivre un homme en vacances qui, sans trop savoir pourquoi, va consulter un guérisseur balinais. Celui-ci lui apprend (ou plutôt lui fait comprendre) qu’il n’est pas heureux et va tout faire pour l’aider à retrouver le chemin du bonheur au quotidien. Cela passe par la confiance en soi, l’image qu’on a de soi et qu’on renvoie aux autres … Plein de sujets intéressants sont abordés ici. Attention, il ne s’agit pas vraiment d’un roman, plutôt d’un petit recueil de sagesse. Il y a des personnages, un développement pour certains, mais pas d’intrigue à proprement parler, sinon celle de la prise de conscience du personnage principal. C’est beau, c’est intéressant et c’est très bien fait. Je n’ai pas ressenti de longueur et j’ai particulièrement aimé que toutes les réponses ne soient pas données, notamment à la fin. Le message est clair : on peut vous aider à changer mais vous seul pourrez faire le gros du travail. C’est quelque chose de personnel qu’il ne servirait à rien de mettre noir sur blanc dans un roman.

En bref, j’ai aimé cette lecture, douce, belle aussi bien dans son histoire que dans le style d’écriture de l’auteur. Je pense lire d’autres romans de Laurent Gounelle, rien que pour voir si j’accroche autant à son style et à sa sagesse ! 😉

Marie  ❤


4 réflexions sur “Chronique : L’homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle.

  1. Coucou Marie ! Ce livre me tente beaucoup, je pense qu’il saurait me donner une belle leçon de vie nécessaire. Cela fait longtemps que j’entends parler de cet auteur et que j’ai envie de découvrir sa plume et ses idées. Il n’y a plus qu’à sauter le pas !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s