Chronique : Chaussures à son pied, de Mariane Levy.

  • Titre : Chaussures à son pied
  • Autrice : Marianne Levy
  • Editeur : Pygmalion
  • Prix : 17,90€
  • 376 pages.
  • Résumé :  » Ressembler à Hugh Grant ? Sur le papier, c’est un peu le fantasme de tous les célibataires… dans la réalité, c’est, disons, compliqué à assumer. Surtout quand on s’appelle Samuel, qu’on vit à Londres, que sa colocataire a décidé que l’une de ses missions sur Terre était de vous caser pour démontrer que Cendrillon est plus qu’un conte de fées. Et qu’on désire devenir le nouveau Shakespeare. Il ne pouvait pas prévoir que pour réaliser son rêve, il serait obligé de jouer les princes charmants. Soit son pire cauchemar… »

livre-3d2.png

Merci aux éditons Pygmalion pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman original qui m’a toutefois laissée légèrement mitigée … 

J‘adore les réécritures de contes, peu importe la forme qu’elles prennent : les Chroniques Lunaires, Le pays des Contes, Once Upon a Time … j’en suis fan. J’adore ce que ça permet de faire, j’adore les univers dans lesquels on évolue, bref, j’adore. Et j’étais donc curieuse de lire ce roman et de voir ce que donnait cette réécriture. J’ai passé un bon moment en la lisant, mais j’avoue que je m’attendais à autre chose.

Dans ce roman, on va en fait lire un roman (oui oui). Un roman écrit par Sam, un auteur / dramaturge français qui tente de percer à Londres. Sam vit en colocation avec trois amis qui sont tous plus fous et décalés les uns que les autres. Sam est aussi persuadé que le coup de foudre n’existe pas et encore moins la relation parfaite, avec le prince charmant et la princesse qui finissent heureux à la fin. Pourtant, il se retrouve à écrire un livre dessus, en nous racontant ce qui lui est arrivé … 

J’ai bien conscience que mon résumé est flou et étrange mais, croyez-moi, c’est l’impression que vous aurez en commençant le roman. Au début, je ne savais pas du tout où j’allais, ce que je lisais, pourquoi, comment il fallait le prendre … j’ai eu du mal à m’y faire et ça m’a pris un petit peu de temps. Cela dit, j’ai tout de suite accroché à l’histoire. Je sais que c’est paradoxal mais j’avais envie de comprendre, j’avais envie d’en lire plus pour sortir du flou. J’ai aussi tout de suite aimé l’humour et le sarcasme des personnages. Ils sont vraiment bien travaillés et approfondis par l’autrice, c’est un vrai point fort du roman. En revanche, j’ai aussi eu du mal avec l’écriture. L’autrice ne manque pas de style et d’esprit mais ça rend ses phrases parfois un peu longues et lourdes, pas toujours faciles à suivre. C’est un coup à prendre, mais, comme pour l’histoire, une fois que c’est fait, ça va tout seul.

Car oui, une fois que j’ai accepté l’idée de me laisser guider, j’ai apprécié ma lecture. J’ai beaucoup aimé les choses qu’on devine au fur et à mesure, j’ai beaucoup aimé les personnages et leurs relations ainsi que l’originalité du récit. En revanche, si j’ai vu quelques petits clins d’oeil au conte de Cendrillon, je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus franc et direct.

Vous l’avez peut-être compris, je suis assez mitigée sur ce roman. J’ai adoré certains aspects, d’autres m’ont un peu freinée dans ma lecture. C’est une réécriture vraiment originale qui ne manque pas de style, mais, de manière générale, je m’attendais à autre chose ! Comme je le disais, j’ai quand même passé un bon moment avec Sam, Gus (mon chouchou❤ ), Paolo et Filo ! 😉

Marie  ❤


7 réflexions sur “Chronique : Chaussures à son pied, de Mariane Levy.

Répondre à chiaraspacebubbleblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s