Chronique : Inaccessibles, tome 1- La tour aux mille étages, de Katharine McGee.

  • Titre : Inaccessibles, tome 1- La tour aux mille étages
  • Autrice : Katharine McGee
  • Editeur : Michel Lafon Poche
  • Prix : 7,60€
  • 570 pages
  • Résumé :  » New York est à la pointe. À l’aube du xxiie siècle, la ville est désormais une tour de mille étages. À sa base, les plus pauvres. À son sommet, les plus riches. Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage… Meurtre ou accident ? Entre soirée débridées, glamour et secrets, la tour aux milles étages dissimule bien des mystères. Et les adolescents qui règnent sur ce royaume sont prêts à tout pour les préserver. »

41srNN4Ua5L._SX344_BO1,204,203,200_.jpg

  • Mon avis : un roman addictif que j’ai adoré ! 

Ce livre me faisait de l’oeil depuis sa sortie en grand format (autant dire depuis un moment). Et puis, l’autre jour, je l’ai vu en poche et j’ai craqué ! Je me suis jetée dessus et je ne regrette pas cet achat finalement assez impulsif.

Dans cette histoire, on va suivre plusieurs personnages qui vivent tous dans la Tour, une immense construction de mille étages qui fonctionne comme une petite ville. Technologie de pointe, familles extrêmement riches, héritiers beaux comme des dieux, petites histoires d’amitié ou gros chagrins d’amour, on va suivre le destin de plusieurs des habitants de la Tour. Tous vont se croiser, se lier, parfois contre leur gré, parfois pas comme ils l’auraient espéré. Mais les révélations, rebondissements et relations vont nous mener à une histoire hautement addictive et incroyablement bien menée. 

Vous l’avez compris : j’ai adoré. Dès les premiers chapitres, j’ai été happée par l’histoire. On nous en révèle suffisamment pour qu’on se prenne au jeu et qu’on essaie de deviner comment les choses vont se passer par la suite. Le prologue nous dit clairement que quelqu’un meurt et j’aurais adoré essayer de faire des hypothèses pour deviner qui allait être la victime. Malheureusement, je suis un boulet et je me suis spoilé la fin alors que j’en étais à la moitié du livre. Malgré ça, j’ai continué à dévorer le roman et, en toute objectivité, je ne pense pas que j’aurais deviné. Tout est suffisamment bien fait pour qu’on soit embrouillé, qu’on suive des pistes qui s’avèrent fausses, qu’on fasse des hypothèses qui ne se vérifient pas … Bref, c’est vraiment bien fait et bien mené.

Ce roman est totalement dans la veine de Gossip Girl, la technologie en plus. Il m’a aussi beaucoup fait pensé à la saga Rebelle d’Anna Godbersen. Celle-ci se passait dans les années 1900, GG se passe de nos jours : Inaccessibles c’est la même chose mais dans le futur. On suit des ados venant de différents milieux sociaux, on suit comment ils s’approchent, s’aiment, se détestent, on suit leur intrigues, embrouilles et, surtout, comment leurs histoires s’imbriquent pour mener à la situation finale. J’ai adoré ça ! Les histoires d’amour prennent une part importante dans l’intrigue et si ça peut en déranger certains, j’ai personnellement apprécié la façon dont l’amour était le moteur de presque tout.

Niveau personnages, je resterais très vague pour ne pas spoiler, mais je les ai tous trouvé intéressants et attachants. Bien sûr, j’ai mes petits préférés, mais ils apportent tous quelque chose à l’histoire. J’aurais aimé avoir plus d’informations sur certains ou, mieux encore, avoir des chapitres de leur point de vue : on alterne entre ceux d’Avery, Leda, Eris, Rylin et Watt, mais j’aurais apprécié avoir ceux de Cord ou Atlas. Je ne peux qu’espérer que ce sera le cas dans le tome 2 : ça apporterait beaucoup à l’histoire. J’ai particulièrement aimé voir l’évolution des personnages, les extrémités auxquelles ils peuvent avoir recours et j’ai même changé d’avis sur certains d’entre eux au fil de ma lecture. Malgré le fait qu’ils soient nombreux et que les intrigues se mêlent, la force de ce roman c’est aussi de savoir mettre chacun de ses personnages en avant comme il faut, au moment où il faut. 

Bon, je ne vais pas en faire des tartines : j’ai adorééééé ! J’ai adoré et j’ai tellement hâte d’avoir la suite ! J’espère qu’elle sort bientôt en poche (*prière silence aux dieux de l’édition*) car la fin annonce une suite explosive et tout aussi addictive ! Je ne peux donc que vous conseiller cette lecture si vous aimez les histoires un peu futuristes, dans des univers bien construits et avec des histoires à la Gossip Girl qui sauront vous happer ! 😉

Marie  ❤


9 réflexions sur “Chronique : Inaccessibles, tome 1- La tour aux mille étages, de Katharine McGee.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s