Chronique : La mémoire des couleurs, de Stéphane Michaka.

  • Titre : La mémoire des couleurs
  • Auteur : Stéphane Michaka
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix :
  • 432 pages
  • Résumé :  » Mauve, un garçon d’une quinzaine d’années, se réveille dans une brocante. Il a perdu la mémoire et ignore comment et pourquoi il s’est retrouvé là. Très vite, il s’aperçoit qu’il peut lire dans les pensées. C’est le début d’un parcours semé d’embûches pour reconstituer son histoire. Tandis que le puzzle s’assemble pièce par pièce, Mauve, au-delà de son incroyable odyssée personnelle, entrevoit l’avenir de l’humanité… et le rôle crucial qu’il va y jouer. « 

9782266273244ORI.jpg

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman poétique, décalé et vraiment original ! 

Je ne vais pas vous mentir : au début j’ai eu du mal. Du mal à saisir l’intrigue, à rentrer dans l’histoire, à m’attacher aux personnages, à les comprendre. Je trouvais ça original mais trop flou. Je ne savais pas où j’étais et où j’allais … ça m’a perturbée. En revanche (et heureusement), une fois que j’ai passé la moitié du livre, j’ai été happée et j’ai fini par adorer ! C’est une très bonne lecture, qui sort de l’ordinaire et traite des sujets vraiment intéressants !

Je vais tenter de vous résumer de manière très simple l’histoire : un matin, Mauve va se réveiller dans la réserve d’un magasin. Il n’a aucun souvenir de sa vie d’avant, mais très vite, des éléments vont lui revenir. Il vient d’un endroit où on ne dit plus « je » et où tous les êtres humains sont en réalité des Couleurs, dans une société régie par une entité supra-intelligente appellée Oracle. A travers les souvenirs qui lui reviennent et sa découverte de notre monde, Mauve va beaucoup apprendre. Sur nous, sur les siens mais surtout sur lui. 

Je sais que, présenté comme ça, ce roman peut sembler vraiment étrange. Et au début, c’est le cas. C’est toujours très bien écrit, mais personellement j’ai été surprise car on a peu d’éléments. On est vraiment comme Mauve : on découvre l’histoire et le monde en même temps que lui. Avec le recul, c’est d’autant plus intéressant. La plongée dans le roman est totale et si le début est laborieux, c’est finalement nécessaire pour apprécier l’évolution de Mauve et s’immerger dans son histoire. Je vais volontairement en rester là, et ne pas trop en révéler sur la suite de l’intrigue car je pense que c’est la beauté du roman : vous donner envie de savoir ce qui se passe, comprendre en même temps que Mauve. C’est extrêmement bien fait et j’ai adoré le style d’écriture de Stéphane Michaka. C’est très beau, poétique, parfois très drôle et toujours touchant. C’est aussi et surtout extrêmement original, aussi bien dans l’idée que dans le traitement.

Petit point sur les sujets abordés ici ? La quête d’identité, les préjugés, l’histoire, la société, nos forces et nos faiblesses, l’amour, l’amitié, l’individualité, la conscience de groupe, le rôle des livres ... On épluche plein de sujets importants et intéressants avec beaucoup de tact. C’est très bien amené et bien dosées entre l’histoire dans laquelle on progresse et les leçons qui nous sont données.

En résumé, ce fut une bonne lecture et surtout, une agréable surprise. Je ne savais pas trop  dans quoi je me lancer et si le début m’a laissé croire que ce serait une lecture « moyenne », j’ai finalement adoré. Je ne peux que vous conseiller ce roman qui change vraiment de ce qu’on lit ordinairement dans le style dystopique et surtout, ne vous laissez pas décourager par le début et la première partie. Croyez-moi : ça va vite devenir addictif au possible ! 😉

Marie  ❤

Publicités

6 réflexions sur “Chronique : La mémoire des couleurs, de Stéphane Michaka.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s