Chronique : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, de Raphaëlle Giordano.

  • Titre : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une
  • Autrice : Raphaëlle Giordano
  • Editeur : Romans Eyrolles
  • Prix : 14.90€
  • 218 pages
  • Résumé :  » Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves… »

9782212561166_h430.jpg

  • Mon avis : un roman intéressant, plein de beaux et bons conseils, mais qui m’a malgré tout un peu déçue …

J’étais assez impatiente de me plonger dans ce roman car je m’attendais à un feel-good, plein de bons sentiments, peut-être avec quelques conseils et surtout une jolie histoire. En réalité, il s’agit plutôt d’un recueil de conseils bien-être et zen d’épanouissement. Sous couvert de nous parler de Camille et de son histoire, on va avoir des conseils et encore des conseils …

Ne vous méprenez pas, c’est vraiment intéressant et j’ai trouvé que certains tuyaux étaient beaux et vraiment utiles. Mais je ne m’attendais pas à ça. Je pensais que l’histoire serait pretexte à évoquer des conseils et non l’inverse. Ici l’histoire ne sert qu’à lier les conseils entre eux et à dire que c’est un roman au lieu d’un livre sur l’épanouissement. C’est pour cela que l’intrigue n’est pas developpé, que les personnages sont abordés de manière superficielle et qu’on ne s’attache finalement pas vraiment à eux. Le petit « plot twist » de la fin ne réussit pas à me faire changer d’avis.

J’ai passé un bon moment et je ne regrette pas ma lecture qui m’a quand même poussée à plusieurs prises de conscience et qui m’a parfois émue. Ca reste un joli bouquin et, comme je le disais, de bons conseils. J’aurais simplement aimé savoir que ça tiendrait plus du manuel à la forme originale et fleurie que du roman.

Marie  ❤

Publicités

10 réflexions sur “Chronique : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, de Raphaëlle Giordano.

  1. Ah bah je suis contente de ne pas avoir été la seule à avoir ce ressenti. J’avais également été un peu déçue par le développement trop superficiel de l’histoire et de ses personnages; même si les conseils « développement de vie » sont très sympas.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s