Chronique : Rebelle du Désert, tome 3- La Tempête, d’Alwyn Hamilton.

  • Titre : Rebelle du Désert, tome 3- La Tempête
  • Autrice : Alwyn Hamilton
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 18,90€
  • 432 pages
  • Résumé : « Les rebelles sont anéantis : la plupart d’entre eux ont été capturés ou tués. Amani a été épargnée mais n’a plus le choix : à présent, elle doit agir. Accompagnée de son armée de squelettes rebelles, elle se lance dans une mission de sauvetage à travers le désert hostile. Mais sera-t-elle capable de prendre seule la tête de la rébellion et de mener à bien cette dangereuse expédition ? »

9782266263399ORI.jpg

  • Mon avis : énorme coup de coeur pour ce dernier tome explosif d’une saga incroyable.

Oui, je commence fort avec cette petite phrase. Mais franchement, je cherche, je cherche, mais je ne trouve pas un seul point négatif à ce dernier tome et à cette saga de manière générale. Son seul défaut est de prendre fin, mais même cette fin est parfaite à mes yeux. Je ne comprends pas pourquoi cette saga n’est pas plus lue et appréciée. Je le dirais encore une fois (mamie Marie radote) : elle est PARFAITE.

Tout d’abord, on a l’univers dans lequel on évolue. C’est un mélange entre technologie et magie, entre modernité et mythes antiques orientaux. C’est du génie et c’est extrêmement bien fait. D’un côté, on a des créatures légendaires comme les Djinns, les demdjis aux pouvoirs extraordinaires, les mythes qui frôlent l’histoire, les pouvoirs magiques extraordinaires. De l’autre, on a des armes à feu, des bombes, des éléments très « réels » et modernes et ça fait un mélange original, captivant et détonnant (détonnant, les bombes … vous avez compris ?). Rien que pour cet univers, la saga vaut le détour.

Mais il faut aussi prendre en compte l’histoire. Elle peut sembler classique : Amani est une femme dans un pays où elles ne sont que des objets. Mais elle, elle veut plus. Mettez cette féminisite badass sur le chemin d’un prince en exil qui veut retrouver son trône et renverser son tyran de père et vous avez une histoire fort intéressante, quoi qu’assez banale. Mais elle est tellement bien faite et bien construite ! Elle a de la profondeur, des retournements de situation et des plot twists qu’on voit pas venir et qui brisent le coeur. Elle aborde les sujets qu’on voit pas forcément dans d’autres romans du même style : le point de vue des méchants, les sacrifices qu’il faut faire pour une cause, l’organisation compliquée, la fine limite entre le bien et le mal, la géopolitique ardue … Des éléments vraiment fascinants qui sont particulièrement bien développés dans ce dernier tome !

Enfin, bien sûr, il faut parler des personnages. Tous sont tellement intéressants. Originaux, badass, bien cosntruits, vraiment attachants … il n’y en a pas un qui fasse tâche. Palme d’or pour Amani qui agit comme la pire tête brûlée de l’histoire de la littérature dans ce dernier tome, mais on lui pardonne parce qu’elle a une chance de cocu et que, normalement, elle s’en sort toujours (normalement …). Jin est toujours aussi parfait et le simple fait qu’il apparaisse dans une scène suffisait à me combler. Je n’en dirais pas plus sur les autres personnages pour éviter les spoils, mais sachez juste qu’Alwyn Hamilton n’a pas de coeur et n’hésite pas à sacrifier des bébés d’amour et à vosu faire souffrir. Voilà, vous êtes prévenus T-T.

Un petit mot sur la fin… j’ai cru que mon coeur allait s’arrêter à plusieurs reprises. Je n’ai honte de dire que j’ai pleuré et que cette fin m’a fait passer par tous les états émotionnels qui existent. Je n’en dirais pas plus. Bon courage. 

Je vais m’arrêter ici, parce que je sens que je pourrais en écrire des tartines et des tartines sur cette saga que j’adore. C’est définitivement l’une de mes préférées et je ne me remets pas de la lecture de ce dernier tome … L’univers et les personnages vont tellement me manquer … T-T. Big up à ma Queenie Api qui a lu cette saga avec moi : on a pu se soutenir au fil des pages. Api, tu es ma soeur de Rébellion, belle soeur du Miraji et, je le redis, THE IMIN TO MY HALA ❤

N’hésitez pas à me dire si vous avez lu cette saga : j’ai l’impression qu’elle passe totalement à la trappe et ça me frustre. Si vous ne l’avez pas lu, je pense que vous avez compris que je la recomande à 2000000% *-*

Marie  ❤


14 réflexions sur “Chronique : Rebelle du Désert, tome 3- La Tempête, d’Alwyn Hamilton.

  1. Mrmr bon courage? Pourquoi je le sens pas. J’ai adoré le premier tome et tu donnes vachement envie de lire la suite! Il ne faut pas prendre par les sentiments avec le point de vue des méchants :p
    J’espère juste que mon coeur va survivre à la suite de la saga. Tu en parles très bien et je pense que tu as donné envie de lire cette saga à plein de monde 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s