Chronique : Gâteau Royal, de Florence Lefebvre.

  • Titre  : Gâteau Royal
  • Autrice : Florence Lefebvre
  • Editeur : Librinova
  • Prix : 2.99€ en ebook / 12.90€ en papier
  • 180 pages
  • Résumé :  » Joanne Durance a un métier qu’elle adore, et un compagnon assuré tout risque. Pour couronner ce plan parfait, notre jeune trentenaire décroche un contrat en or : l’organisation du mariage de l’héritière des champagnes Demonclerc. Le souhait de sa cliente : un mariage princier. Entre deux cafés bien serrés, Joanne se plonge dans le travail. Plus une minute à elle, ni à son compagnon, sa meilleure amie ou sa grand-mère… Pas d’inquiétude, tout est sous contrôle ! Mais quand le gâteau si convoité par la mariée disparaît, et que sa chef menace de la renvoyer, Joanne commence à douter…Dès lors, notre férue de l’organisation fait face à un véritable remue-ménage… qui s’annonce royal. »

book-3553.jpg

Merci aux éditions Librinova pour l’envoi de cet ebook !

  • Mon avis : un roman original et drôle … qui comporte malheureusement pas mal de points négatifs à mes yeux.

En lisant le résumé, j’étais super emballée. L’esprit me rappelait un peu la saga l’Accro du Shopping que j’avais adoré et j’étais curieuse de découvrir ce roman qui aborde des sujets que, en bon cliché féminin, j’adore : mariage, Angleterre, histoires de couple et amitiés. J’ai en effet dévoré ce roman et malgré des éléments mitigés, c’était une lecture agréable.

Je vais commencer par ce qui m’a surprise ou que je n’ai pas aimé. D’abord, j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Joanne. Elle m’a semblé égocentrique, un peu à l’ouest sur bien des points et j’ai détesté la façon dont elle jugeait et traitait les gens autour d’elle. Fort heureusement, son attitude évolue au fil du roman et il faut lui reconnaître des circonstances atténuantes. En revanche, je ne trouve pas d’excuses à l’enchaînement de situations toutes plus grosses les unes que les autres. En l’espace d’une semaine et de 100 pages, Joanne se fait ghoster par son copain, renverser par une voiture, se brouille puis se réconcilie avec sa meilleure amie, voit sa grand mère fait un malaise puis péter la forme le lendemain, s’associe avec son frère pour son travail et adopte presque un gamin qu’elle a rencontré dans la rue. Avouez, ça fait beaucoup ! J’ai bien conscience que ces événements ont pour but de rendre le roman vivant et c’est vrai qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Il y a plein de rebondissements, mais j’ai trouvé que certaines choses étaient un peu trop tirées par les cheveux, un peu grosses et c’est dommage. C’est vraiment l’élément qui vient un peu ternir mon ressenti sur ce roman.

A l’inverse, j’ai trouvé (malgré moi) que ça rendait le roman vivant et donc agréable à suivre. On ne voit pas les pages défiler et comme c’est plein d’humour et de situations toutes plus cocasses les unes que les autres, c’est très agréable à lire ! A défaut d’être extrêmement fluide, le style de l’auteur est intéressant et sert le côté vivant du récit. J’ai aussi apprécié le côté « organisation du mariage » même s’il est finalement noyé sous les autres problèmes qui accablent Joanne à ce moment là ! :p

En résumé, même si c’est loin d’être un coup de coeur et malgré des éléments un peu gros pour moi, j’ai passé un bon moment en lisant ce roman ! Doux et drôle, c’est original et ça se lit très vite !

Marie ❤

Publicités

4 réflexions sur “Chronique : Gâteau Royal, de Florence Lefebvre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s