Chronique manga : The Promised Neverland, tome 3, de Kaiu Shirai.

  • Titre : The Promised Neverland, tome 3
  • Auteur : Kaiu Shirai
  • Editeur : Kazé
  • Prix : 6.79€
  • 200 pages
  • Résumé :  » Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de  » Maman « , qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort ! »

The-Promised-Neverland.jpg

Merci aux éditions Kazé pour cet envoi !

  • Mon avis : un troisième tome tout aussi accrocheur que les premiers !

Je suis vraiment fan de cette série ! C’est par le premier tome que j’ai commencé ma lecture des mangas et si j’en ai lu d’autres depuis, c’est bien The Promised Neverland que je préfère. D’ailleurs, si je dois continuer une seule saga en manga, ça sera celle-là. J’ai bien trop envie de connaitre la suite.

En effet, en finissant le tome 2, j’étais curieuse de voir ce qui allait se passer par la suite : la situation ne cesse de se compliquer, de devenir encore plus tendue et, surtout, je me disais qu’il serait temps qu’ils sortent enfin de Grace Fields. Je pensais que l’intrigue allait finir par me lasser au fil des tomes, puisque, au fond, il se passe toujours la même chose. Et bien non. Je m’explique : les enfants avancent dans leur plan d’évasion, certes, mais à pas de fourmis. Chaque tome se construit de la même façon : on avance dans la réalisation du plan, un événement vient tout bouleverser (souvent une révélation sur un personnage), puis on s’adapte et on continue à avancer. Avant d’attaquer chaque tome, je me dis que je vais finir par m’en lasser et en fait non.

Cela tient en deux points. D’abord l’histoire est toujours aussi originale et aussi bien construite. Tout se tient, tout est pensé, les personnages sont fidèles à eux mêmes, toujours bien ancrés dans l’histoire et la rendent attachante autant qu’addictive. Deuxième point qui rend le récit fascinant à mes yeux : les rebondissements. A chaque fois, c’est des trucs de fou, je ne les ai pas vu venir et ils me scotchent, ce qui fait que je pardonne facilement le schéma un peu redondant des tomes.

Là encore, j’ai adoré ce tome et j’ai hâte d’avoir la suite. J’ai envie de vous dire que j’aimerais que le prochain tome change de schéma, mais je sais déjà que je serais happée même si ce n’est pas le cas, alors je me contenterais de dire que j’attends le 24 octobre pour le tome 4 ! 😉

 

Marie ❤

Publicités

2 réflexions sur “Chronique manga : The Promised Neverland, tome 3, de Kaiu Shirai.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s