Chronique cinéma : The Darkest Minds.

Hello tout le monde ! Aujourd’hui, on se retrouve encore pour parler cinéma et adaptation. J’ai récemment lu le livre The Darkest Minds et j’avais adoré ! J’avais surtout trouvé qu’il y avait un énorme potentiel cinématographique alors j’étais impatiente de voir ce que le film allait donner. J’ai donc foncé au au ciné et voilà, Marie au rapport.

images.jpg

  • Synopsis : « Dans un futur proche, de nombreux adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’il représente pour la société, et parqué dans des camps. Ruby, l’une des plus puissantes d’entre eux, parvient à s’en échapper pour rejoindre un groupe de jeunes en fuite à la recherche d’un refuge. Rapidement, cette nouvelle « famille » réalise que fuir ne suffira pas dans un monde ou les adultes au pouvoir les ont trahis. Ils vont mener une rébellion, unissant leurs pouvoirs pour reprendre le contrôle de leur avenir… »

Je tiens à remercier les éditions Hachette pour m’avoir offert des places pour découvrir cette adaptation !

Comme je le disais, j’avais hâte de voir ce film, mais j’appréhendais un peu parce que j’avais finalement entendu des avis assez mitigés. Je pense d’ailleurs que ça a influencé mon ressenti sur ce film : j’avais tellement peur que ça soit « nul » que j’ai finalement été agréablement surprise et j’ai adoré !

On retrouve bien l’histoire du livre : quelques éléments ont été modifiés, d’autres supprimés ou raccourci, mais, dans l’ensemble c’est super fidèle ! Et on sait tous à quel point, les adaptations fidèles, c’est rare (RIP PJ, RIP Dobby qui apporte la  branchiflore). Malgré le fait que je sache tout ce qui allait se passer, je ne me suis pas ennuyée. Il y a de l’action, des révélations, des rebondissements, de l’humour (merci Chubs <3) et des scènes vraiment jolies et impressionnantes. J’ai trouvé que c’était un bon film, un bon blockbuster, de ceux qu’on regarde quand on ne veut pas se prendre la tête. Son originalité c’est vraiment l’intrigue puisque le roman d’Alexandra Bracken sur lequel il est basé : l’idée d’enfants « évoluant » et développant des aptitudes spéciales, c’est génial.

Il n’y a pas autant de scènes d’action qu’on pourrait le penser, mais celles-ci sont bien faites et je les ai trouvées impressionnantes. J’ai trouvé le début un peu rapide, limite un peu plat. Je n’ai pas ressenti beaucoup d’émotions alors qu’il se passe quand même des trucs horribles. C’est seulement vers la fin, alors que je m’étais attachée aux personnages que j’ai ressenti quelque chose. Surtout que bon, la fin est CARRÉMENT HORRIBLE… Vous êtes prévenus. 

Niveau personnages, je les ai beaucoup aimé : j’ai trouvé que les acteurs les portaient bien à l’écran. Ruby est parfaite, j’ai adoré Chubs (coeur sur lui) et Zu et Liam … Ne me laissez pas commencer avec Liam. Quoi qu’il en soit, je les ai même préféré dans le film. C’est dire !

Finalement, je ne pourrais pas vous dire si l’intrigue construit bien le suspens ou non, si les révélations vont vous surprendre ou non puisque j’avais lu le livre et que je savais ce qui allait se passer ! Mais, comme je le disais, j’ai quand même adoré ce film et passé un excellent moment à le regarder ! Je ne peux donc que vous le conseiller ! Personnellement ça m’a donné envie de lire la suite pour retrouver ces personnages et apprendre ce qui va leur arriver ! *-*

Marie ❤

Publicités

7 réflexions sur “Chronique cinéma : The Darkest Minds.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s