Chronique : Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, de S.Hayes et L.Nhyan.

  • Titre : Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles
  • Autrices : Suzanne Hayes et Loretta Nhyan
  • Editeur : Pocket
  • Prix : 7.90€
  • 416 pages
  • Résumé :  » États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d’un petit garçon, souffre de l’absence de son mari, parti au front, de l’autre côté de l’Atlantique. À des centaines de kilomètres d’elle, Rita, femme et mère de soldat également, n’a pour compagnie que la fiancée de son fils. Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l’attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin. « 

Petites-recettes-de-bonheur-pour-les-temps-difficiles

  • Mon avis : un roman épistolaire beau et touchant sur une période importante de l’histoire !

J’ai acheté ce livre parce qu’Amazon me l’avait recommandé en m’attirant de la sorte : « si vous avez aimé le Cercle Littéraire des Amateurs d’épluchures de patates, vous allez adorer ce livre« . Il se trouve que je vénère le Cercle. Donc, j’ai acheté Petites Recettes. Et si c’est loin d’être aussi beau et parfait que le Cercle, c’est tout de même une jolie histoire, pleine de beaux sentiments, d’émotions et de jolis messages. 

On va suivre deux femmes, qui habitent à des centaines de kilomètres l’une de l’autre. Glory a 23 ans, elle est maman d’un petit garçon et attend un autre enfant. Seule, puisque son mari est parti au front de l’autre côté de l’Atlantique. Lors d’une réunion entre femmes de soldats, elle va tirer au sort le nom d’une personne dans la même situation qu’elle : Rita dont le mari et le fils sont aussi enrôlés dans cette guerre qui n’en finit pas. Les deux femmes vont donc commencer à échanger, sur leur quotidien, les épreuves qu’elles traversent, leurs ressentis ... A travers ces lettres, c’est une vraie et belle amitié qui se dessine.

J’ai aimé le style des autrices : on ne devine pas qu’il s’agit d’un roman à deux mains. C’est fluide, c’est beau et c’est émouvant. J’ai aussi beaucoup ri, car les deux personnages ont un certain sens de l’humour malgré les situations et elles ont le don de parfois provoquer des situations loufoques. Comme je m’y attendais, j’ai apprécié le genre épistolaire que je trouve toujours intéressant et addictif ! C’est d’autant plus vrai sur une période comme celle-ci, où on connait déjà les dates importantes. Je vivais moi aussi dans l’anticipation du débarquement ou de la fin de la guerre, tout autant que les personnages qui, elles, ne connaissaient pas les dates !

J’ai beaucoup aimé les réflexions induites par l’histoire. C’est émouvant, c’est doux, c’est touchant. C’est dur aussi, vu la période, on peut s’y attendre … mais j’ai beaucoup aimé le style, la poésie, et la douceur qui se dégageait parfois des lettres. J’ai surtout aimé la relation qui s’installe entre les deux protagonistes. Elle ne m’a pas paru toujours équilibrée, mais elle reste belle et attachante.

Les deux personnages aussi sont attachants, mais sans plus. Disons que je ne vais pas penser à eux pendant des mois. J’ai même parfois eu un peu de mal avec Glory qui m’a semblé assez égoïste sur certains points … Mais comme elle finit par en prendre conscience et tente de s’amender, ça passe ! Les personnages, quels qu’ils soient m’ont émus, j’ai apprécié de partager leur quotidien et leurs « aventures » au cours de cette lecture, mais c’est tout. Je pense que ce qui dessert vraiment ce roman, c’est que je n’arrête pas de le comparer au Cercle… Et j’ai largement préféré ce dernier …  En résumé : il s’agit d’un bon et beau roman. Son seul défaut, c’est d’avoir été lu APRES le Cercle Littéraire des Amateurs d’épluchures de patates. La perfection du premier m’empêche de dire que celui-ci est un coup de coeur… Mais c’est une bonne lecture que je recommande malgré tout !

Marie  ❤

Publicités

6 réflexions sur “Chronique : Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, de S.Hayes et L.Nhyan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s