Chronique : Lunes d’Ivoire, de Julie Eshbaugh.

  • Titre : Lunes d’Ivoire
  • Autrice : Julie Eshbaugh
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 17,90€
  • 288 pages
  • Résumé :  » Kol, 17 ans, n’a que deux objectifs : chasser le mammouth et protéger sa famille contre les tigres à dents de sabre. Mais son coeur bascule quand Mya débarque du Sud avec sa famille. Kol est fasciné par cette jeune fille, belle, forte, intelligente… et aussi têtue qu’arrogante. Pourtant, derrière cette attitude hautaine se cache un profond mystère, une histoire jonchée de pertes et de deuils qui va ressurgir le jour où un autre clan s’installe dans la vallée. Parmi les nouveaux venus, Lo, une ancienne rivale de Mya… Le jeune chasseur parviendra-t-il à empêcher la mort de s’abattre sur les plaines glacées du Nord ? »

9782266261135FS

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman vraiment original et très bien construit !

C’est la première fois que je lis un roman se déroulant à la préhistoire et je crois que c’est assez rare dans le YA ! Personnellement, ce n’est pas une période qui m’attire particulièrement mais c’est justement parce que je n’avais pas lu de roman sur ce thème que j’ai été attirée par le résumé. J’étais curieuse de découvrir comment c’était traité et l’intrigue qui allait être développée.

On suit donc Kol et son clan, qui vont devoir faire face à de nouveaux arrivants, qui vont révéler des secrets enfouis et provoquer des tensions sur le plateau où ils habitent. Imaginez un genre d’intrigue politique au niveau des clans, à la préhistoire, en gros. Ok, peut-être que dit comme ça, ça ne vends pas du rêve. J’avais justement peur de tomber face à des hommes préhistoriques un peu … ben préhistoriques. Mais ce n’est pas du tout le cas : c’est super intéressant de suivre leur organisation, leur mode de vie et leurs relations. Ce n’est sans doute scientifiquement pas très exact, mais honnêtement, je m’en fouuu.

J’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire. Il y a pas mal de mystères, beaucoup de clans qui arrivent les uns après les autres et, au début au moins, il n’y a pas beaucoup d’action. Pour autant, une fois que j’ai lu les 100 premières pages, j’ai vraiment aimé et j’ai eu beaucoup de mal à reposer mon livre ! On finit par avoir des révélations, des courses poursuite contre des mammouths ou des tigres à dents de sabre et des rebondissements assez « WOW ». J’ai donc beaucoup apprécié l’intrigue et j’ai trouvé qu’elle était bien construite car elle ménage des mystères qui nous donnent envie de continuer à lire. J’ai aussi apprécié le personnage de Kol dont on suit les pensées et qui s’est avéré être un beau personnage. J’ai eu plus de mal avec Mya, qui est intéressante, mais un peu froide à mon goût, même si on comprends ses raisons. Leur relation est en revanche captivante, malgré quelques redondances.

Ce roman est vraiment original à mes yeux, déjà pour l’époque à laquelle il se situe mais aussi et surtout pour le type de narration. Tout au long du récit, Kol s’adresse à Mya et si c’est perturbant au départ, ça devient très vite addictif à tel point qu’on est surpris quand on passe à un autre livre et un point de vue plus « classique ». J’ai vraiment aimé cette petite touche d’originalité, qui accentue encore la relation Kol-Mya et la rend très attachante à mes yeux.

En résumé ? On a un roman original, un style original, des personnages attachants et originaux … Oui, le mot d’ordre c’est original. Je pourrais rajouter addictif, car j’ai lu le roman très rapidement, ou captivant parce que l’intrigue a finalement su me séduire, ou beau parce que la couverture est à tomber par terre … En bref, un roman que je conseille ! 😉

 

Marie  ❤

Publicités

7 réflexions sur “Chronique : Lunes d’Ivoire, de Julie Eshbaugh.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s