Chronique Manga : Spiritual Princess, tome 1, de Nao Iwamoto.

  • Titre : Spiritual Princess, tome 1
  • Autrice : Nao Iwamoto
  • Editeur : Kazé
  • Prix : 6,79€
  • 192 pages
  • Résumé :  » Akihime a beau être la fille d’un tengu, un demi-dieu reclus sur sa montagne, elle vit parmi les humains avec sa mère et se réjouit de faire bientôt sa rentrée au lycée. Ce qui n’est pas le cas de Shun, son ami d’enfance, déterminé à devenir un tengu grâce à l’aide du père d’Akihime. Ces deux derniers aimeraient que la jeune fille prenne son destin de princesse spirituelle un peu plus au sérieux… Mais c’est Takeru, son charmant camarade de classe, qui occupe toutes ses pensées ! »

SPIRITUAL_PRINCESS_T1_3D_0x233.png

Merci aux éditions Kazé pour cet envoi ! ❤

  • Mon avis : Un manga à l’univers complexe et fascinant !

Quand j’ai lu le résumé de ce manga, je me suis dit « IL EST POUR MOI ». Un manga sur des demi-dieux et des créatures limite mythologiques ? Des demi-dieux qui vivent dans le monde moderne, au milieu des humains normaux ? Ce concept n’est pas sans me rappeler quelque chose et, J’ADORE. C’est pourquoi j’étais impatiente de découvrir ce manga.

Comme je le disais en commençant, l’univers est très complexe. C’est une bonne chose parce que l’autrice a vraiment approfondi son histoire et qu’elle se base probablement sur des éléments existants de la mythologie japonaise, même si, sur ce point, j’avoue que j’y connais que dalle. Ce soucis de précision et de véracité rend le manga très prenant et on sent qu’il est bien construit. Malheureusement, c’est aussi ce qui a fait que j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire. Il faut assimiler par mal de choses avant de pouvoir vraiment apprécier le déroulement de l’histoire et l’évolution des personnages. En tout cas c’est ainsi que je l’ai ressenti.

En revanche, une fois que j’ai eu assimilée la base, je me suis laissée emporter. La deuxième partie était bien plus prenante à mes yeux, plus addictive.

J’ai adoré suivre Hime qui est un personnage très attachant. Malgré qu’elle soit obsédée par un garçon, je ne l’ai pas trouvé niaise. Je trouve qu’on arrive très bien à s’identifier à elle et à la pression qu’elle subit en tant que fille de tengu (c’est à dire fille d’un demi-dieu en quelque sorte). J’ai surtout surtout apprécié le personnage de Shun que j’ai trouvé vraiment drôle (à sa façon) et prometteur. Sa relation avec Hime est pile poil comme je les aime (pas niaise donc) et j’ai hâte de lire la suite pour savoir si cette histoire va prendre la direction que j’aimerais. Petit mot concernant Takeru : je l’ai trouvé intéressant mais un peu plat parfois…

Au niveau de l’histoire, j’ai aimé son développement, même si, à part quelques pointes d’action, il ne se passe pas grand chose. Néanmoins ça ne m’a pas gêné de suivre le quotidien et les tracas d’ado d’Hime, au contraire. C’est intéressant et doux et ça fait du bien !

En bref, un manga au début un peu compliqué : je pense qu’il faut s’accrocher, surtout si, comme moi, vous ne connaissez pas bien l’univers et la culture japonaise. Mais une fois qu’on est dans l’histoire, c’est adorable et très entraînant. J’ai beaucoup ri et souris et c’est une histoire dont j’ai hâte de connaitre le dénouement (même si j’ai vu que 13 tomes étaient prévus et que ma patience risque d’être mise à rude épreuve !).

Marie  ❤


Une réflexion sur “Chronique Manga : Spiritual Princess, tome 1, de Nao Iwamoto.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s