Parlons peu, parlons … de mes TOCS de lectrice !

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, on se retrouve pour un nouveau « parlons peu, parlons … » et celui-ci sera consacré … *SUSPENS QUI N’EXITE PAS PUISQUE TOUT EST INDIQUE DANS LE TITRE DE L’ARTICLE*mes tocs de lectrice ! Eh oui, en tant qu’être humain, je ne suis déjà pas tout à fait normale. J’ai des habitudes et des petits tocs bien à moi. Mais si vous ajoutez à cela le fait que je suis une lectrice invétérée, ça vous donne toute une série de toc qui fait rire/crisser/pleurer mes parents/amis/famille/collègues. Alors voilà. Aujourd’hui je partage avec vous ces petites habitudes ou ces impératifs qui font de moi une personne très difficile à vivre. Mais peut-être que c’est pareil pour vous ? 😉

  • Je ne peux pas arrêter de lire au milieu d’un chapitre.

J’ai essayé hein. Mais qu’il soit 2h du mat ou que je sois devant la porte de mon boulot, je ne PEUX PAS arrêter de lire en plein milieu d’un chapitre. C’est physiquement et moralement impossible. Et ça vaut aussi si le chapitre est plat et qu’il ne s’y passe rien.

  • Les mots « aller, encore une page » sont tout à fait relatifs.

AKA la plus grosse blague des temps modernes. Aussi vrai pour « encore un chapitre« .

giphy (1).gif

  • Je dois sentir mes livres. 

C’est ça, riez. Riez et gaussez-vous de moi. Mais l’odeur des livres est l’une des meilleures qui existe au monde. Et non, tous les livres ne sentent pas pareil. Je suis devenue une experte en identification olfactive des livres. Faites-moi en sniffer un et BIM, je vous sors la maison d’édition, l’auteur, la date de publication et le nombre de page. Ouais, je suis comme ça.

  • Je suis obsédée par le rangement de ma bibliothèque.

Et je sais que c’est pareil pour vous. On a tous ce toc : on passe des heures à la regarder et on se dit « tiens, si je mettais plutôt cette saga ici ? ». On tente des combinaisons impossibles pour faire en sorte que nos sagas préférée soit sur le devant. On se dit « non mais si je vais une double rangée, je vais gagner de la place et je pourrais en acheter d’autres. Ouais, ça va le faire. » Et trois heures plus tard, on se retrouve au milieu d’un champs de bataille, des livres partout, des auréoles de sueur sous les bras (c’est le détail glam de cet article, ne me remerciez pas), au bord de la crise de nerfs. Ce qui ne nous empêche pas de recommencer une semaine après. On se fait du mal, mais au fond, ça fait du bien. #logique

giphy.gif

  • Choisir mon marque page pour ma lecture est toute une affaire. 

Bah oui. Parce qu’il faut qu’il soit assorti. Et si je ne peux pas avoir un marque page assorti, il faut qu’il ait une thématique commune. Et si ce n’est pas possible, il faut AU MOINS que les couleurs collent. Et comme ce n’est pas toujours évident de trouver la bonne nuance, il faut obligatoirement avoir plein de MP. Pour être sûrs, vous voyez ?

  • Je n’ai jamais rien à lire (même devant mes deux bibliothèques pleines à craquer). 

Je vous jure, c’est pathologique. C’est pourtant des livres que j’ai acheté, choisi, voulu lire à un moment. Mais là, en les voyant posés sur mon étagère, je n’ai plus envie. C’est pas le moment, je suis pas dans le mood, il est gros et je vais voyager … Et surtout, surtout, il y a ces petites nouveautés qui me font de l’oeil … Et je vais leur donner la priorité. C’est cruel mais c’est comme ça.

giphy (2).gif

Et puisqu’être une lectrice compulsive et névrosée ne suffit pas, je suis aussi blogueuse (dis celle qui écrit un article à ceux qui la lisent. LE SCOOP) et bookstragrameuse. Autant dire que je me suis rajoutée une myriade de petits TOCS bien sympathiques pour les gens de mon entourage.

  • Je veux toujours tout prendre en photo.

Avant d’être sur bookstagram, je lisais, un point c’est tout. Maintenant, tout a un potentiel photographique. Je pense surtout aux stories. Cette invention, c’est le diable. Ça commence assez innocemment avec ta lecture en cours, que tu tiens à  partager.  Puis alors que tu lis dans ton canapé, tu te dis « aah, moment lecture cosy =  petite story » ce qui, au fond, est débile puisque ça casse carrément le moment cosy étant donné qu’il faut que tu attrapes ton portable, que tu trouves le bon angle, ah finalement il faut déplacer un peu le chat pour qu’il rentre dans le cadre et ça serait pas mal avec un chocolat chaud, non ? Et, bim, avant que tu ne réalises ce qui arrive, tu te retrouves en train d’allumer une bougie EXPRÈS pour faire une story, à chercher THE musique qui irait bien en fond ou tu fais patienter tes amis parce que tu veux prendre une photo de ce gâteau avant de l’attaquer. True story.

Avant d’être sur bookstagram, j’avais des marque pages et quelques objets (notamment en lien avec Harry Potter puisque j’étais allée au Parc et Studios). Mais maintenant, ça ne me suffit pas. Maintenant, je veux avoir autant de marque pages qu’il y a de jours dans l’année (je n’en suis pas loin), je veux des funkos à perte de vue, je veux des mugs, tasses, pins, bougies, bracelets, colliers, pochettes, trousses, tote bag, t-shirts, chaussettes, taie d’oreiller, savon, baume à lèvres, thés et autres goodies littéraires.

  • J’ai développé une addiction aux différentes éditions des livres.

Avant d’être sur Boookstagram, ma vie était simple. J’achetais un livre, je le lisais et basta. Mais maintenant, je vais voir ce qu’on en dit sur Instagram. En général, on tombe sur d’autres éditions. Surtout celles en VO. Et si on aime le livre, c’est le drame. Parce qu’on se met à vouloir des dizaines et des dizaines d’éditions différentes DU MEME LIVRE. On ne va pas se mentir (pas de ça entre nous), avoir plusieurs éditions du même livre, ça ne sert à rien. Seulement, ELLES SONT TOUTES SI  BELLES ! Si différentes ! Je n’ai pas honte d’avouer que je possède donc deux éditions de chaque tomes d’Harry Potter et de Percy Jackson. C’est inutile. Mais ça fait du bien.

tumblr_inline_mojqhnUte81qz4rgp

  • Je suis devenue attentive aux chiffres. 

Avant d’être sur Bookstagram, j’étais allergique aux maths. Maintenant … je déteste toujours autant ça. Mais je dois avouer que je suis plus attentive aux chiffres. Déjà, et désolée je sais que c’est tabou d’en parler, par rapport au nombre d’abonnés et de like. Avant toute chose, ON SE CALME, je ne suis pas sur booksta pour ça, loin de là ! Mais on est tous d’accord pour dire que quand tu as abonnements, quand tu as des likes, ça fait plaisir (duuh). J’ai commencé à regarder les chiffres …quand je me suis rendue compte qu’il y en avait. Genre quand j’ai eu dix abonnés, j’étais choquée. Je me disais DIX (neuf en enlevant ma mère), c’est ENORME. Aujourd’hui j’en suis à plus de 9000 et je trouve toujours ça ENOOOOOOORME (mais on est d’accord que ma réaction est un peu plus normale que pour la barre des 10). Mais surtout, Insta m’a poussée à devenir attentive au nombre de livres que je lis. Avant c’était comme ça venait et je crois pas avoir jamais compté mes lectures. Aujourd’hui j’ai un « challenge » goodreads et je réalise chaque mois que je lis énormément. Je ne me mets pas la pression, je ne me lance pas de défi, je ne fais de compète avec personne (que ce soit pour les lectures ou pour les abonnés hein) mais je suis tout simplement plus attentive à tout ça.

  • J’ai développé une addiction à  mon portable et aux réseaux sociaux.

Avant d’être sur Bookstagram, je postais une photo sur les réseaux de temps en temps. Aujourd’hui,  je poste. Tout le temps. Partout. Quoi qu’il arrive. Combien de fois ne me suis-je pas dit « punaise, je vais au ciné, je ne vais pas pouvoir poster » ? (Rassurez-vous ça ne m’empêche pas d’aller au ciné hein. Je suis pas folle à ce point). J’y pense, tout le temps et, dès que j’ai une pause, je file voir mon portable. Lire mes messages. Quand ce n’est pas Insta, c’est Twitter. Quand ce n’est pas Twitter c’est le blog et ainsi de suite. C’est un cercle vicieux. Un vrai. Et ça n’est pas toujours de tout repos pour ma famille ou mes amis…

  • Je suis devenue sociable … au moins virtuellement !

Avant d’être sur Bookstagram, c’était même pas la peine de m’envoyer un message. Si je ne te connaissais pas, je ne t’aurais jamais répondu. Aujourd’hui je réponds à des messages de personnes que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam qui me parlent comme si j’étais leur meilleure amie (ou leur pire ennemie d’ailleurs vu l’absence de courtoisie de certains, allez, le petit coup de gueule en passant c’est gratuit : soyez polis dans vos messages, merci, bisous).  Pire encore : j’adore ça. Pas qu’on me parle comme de la merde hein, mais échanger avec vous. C’est le mieux dans bookstagram : l’échange et les rencontres.

64f381314f3016349ad8a82bed1f945e
LOVE SUR VOUS.

Et voilà pour mes tocs de lectrices ou ceux que j’ai développé grâce à bookstagram ! N’hésitez pas à me dire si vous avez certains de ces tocs ou si vous avez vous aussi developpé un comportement étrange suite à votre passion … je serais curieuse de savoir ! Et je serais là pour vous soutenir. Toujours. ❤

 

Marie  ❤


34 réflexions sur “Parlons peu, parlons … de mes TOCS de lectrice !

  1. C’est triste à dire mais… je me suis reconnue dans tous les tocs sauf pour l’expertise en odeur livresques, j’avoue :’D
    Et un triste souvenir mes revenu à cet instant ! « Je ne peux pas arrêter de lire au milieu d’un chapitre. ». Les salles d’attentes pour les rendez-vous médicaux. A croire que le docteur fait exprès d’arriver pile au milieu du chapitre pour t’appeler, rrrrrh !

    Aimé par 1 personne

  2. Super article où je me reconnais dans certains points notamment l’envie d’avoir plein d’objets depuis que je suis sur Bookstagram, le moment glamour quand tu ranges ta bibliothèque plusieurs fois par mois et le « J’ai rien à lire » qui revient à chaque nouvelle lecture haha

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis tellement d’accord avec ton premier toc ! S’arrêter au milieu d’un chapitre c’est l’horreur ! l’auteur a pensé son livre en faisant des chapitres et chaque fin de chapitre correspond à une pause, donc je respecte le choix narratif de l’auteur et je fais une pause aux endroits où il les a imaginés 😛 Sinon, beaucoup de tes tocs m’ont bien fait rire et je me retrouve dans certains sans aucune honte ! La lecture est une passion et je me rends compte, à travers ton article, que ça chamboule ma vie à une large échelle 🙂 ♥

    Aimé par 1 personne

  4. Ah sauf pour les chapitres ! D’abord je suis parfois dérangée sans possibilité d’attendre, ensuite certains chapitres sont beaucoup trop longs (genre une heure de lecture) pour que je puisse toujours les finir. Ah oui. Et parfois, dans les Terry Pratchett par exemple…il n’y a pas de chapitres ! 😀

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai bien ri ! 😀 Je suis comme toi pour beaucoup de choses, en particulier pour l’aspect comptages variés, photos à tout heure, multiplication des goodies et oeil qui traîne sur mon téléphone à tout heure. Comme quoi ce n’est pas générationnel ! Et surtout le bonheur de papoter… *-*

    Aimé par 1 personne

    1. Ah c’est clair que ce n’est pas une question de génération, ceux qui le disent n’ont pas assez analyser le sujet « bookstagram » ! :p Comme tu le dis, les échanges sur bookstagram, c’est la base. C’est ce qui rend cette communauté aussi top *-*

      J'aime

  6. Ahah il est génial ton article! Je me retrouve souvent dans ce que tu dis mais surtout pour… les chapitres! Impossible pour moi aussi de m’arrêter en plein milieu !!! Ca casse toute la dynamique de l’histoire !! ^^

    Aimé par 1 personne

  7. Haha… déjà que je suis toquée sans les livres alors j’avoue qu’avec les livres… on s’en rajoute. Je ne suis pas encore à fond sur bookstagram mais même sans ça, nous avons des tocs en commun. en voilà un petit article sympathique qui nous fait sentir moins seuls, nous névrosés de la lecture ❤

    Aimé par 1 personne

  8. J’adore ton article.Je pense que se retrouve tous dans certains toc !
    Perso, je ne sais jamais quoi lire quand je suis devant ma PAL (de 200 romans … no comment) et je privilégie systématiquement les derniers arrivés. Ce qui fait que certains livres sont dans ma pal depuis plusieurs années ….

    Ah, les différentes éditions de livres … si seulement j’en avais que 2 pour Harry Potter mais non j’en ai …*roulement de tambour* 5 pour le 1er tome (2 en VO et le reste en français), 4 pour le 2ème tome et le reste 3 éditions. Pour l’instant, il n’y a qu’Harry Potter où j’ai plusieurs éditions mais certains livres en VO me font vraiment de l’œil.

    Bonne journée 🙂

    J'aime

    1. ça c’est de la PAL ! JE TE SOUTIENS ! 😉 Et j’adorerais voir ta collection de livres HP, ça doit être tellement beauuuuu (tu vois, je te comprends *-*)

      Merci pour ton passage et ton commentaire, je suis contente que cet article t’ait plu ! ❤ Bonne journée à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, je sais ma pal est assez conséquente. Je remercie chaque jour bookstagram & co pour tous ces livres qui me font envie (et pour lesquels je craque …) 😉 Je n’ai pas de photo encore de ma collection HP mais je compte faire un article sur ma bibliothèque (une fois que j’aurais déménagé). 🙂

        Aimé par 1 personne

  9. Nous avons des tocs en commun 😉
    Je ne sais plus si tu as déjà fait un article mais ça serait cool si tu nous partageais les sites ou boutiques où tu achètes tes marques-pages. J’en suis complètement folle et j’ai toujours l’impression que je ne connais pas assez de boutiques XD Enfin, si ça te dit 🙂
    En tout cas, super article 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Haha, ça serait avec plaisir ! J’ai déjà fait un article sur les goodies, si tu cliques sur le mot dans l’article tu devrais arriver dessus normalement ! Et, effectivement, j’ai une obsession pour les illustrations et MP *-*
      Merci pour ton passage et ton commentaire qui me fait super plaisir ❤

      Aimé par 1 personne

  10. Superbe article, honnête, sincère et franc (Oui je veux utiliser toutes les petites nuances de ces mots, ça me semble important lol :p) . J’ai beaucoup aimé, et je suis contente de découvrir un peu l’envers du décor de toute cette passion. Pour ma part, les réseaux sociaux ont aussi un peu modifié mes habitudes de lectures, mais pas autant car je ne sais vraiment pas faire lol .. donc je me suis résignée à faire peu. J’ai envie de plein de choses ; je pense à des tas d’articles, à des tas de photos pour des livres dont je n’ai jamais parlé, mais je n’ai tellement pas le temps, et je me rends compte que ce n’est pas du tout ce que je veux.
    Et du coup, c’est là que je me rends compte que, tous les comptes qui ont vraiment beaucoup d’abonnés, qui sont « des influenceurs » ou en devenir de l’être .. c’est vraiment mérité, car il y a un réel travail derrière.
    Tout ce que tu fais (si ça reste du plaisir bien sûre, et non pas si ça devient que du stress) c’est chouette et je suis sûre que tu auras encore plus d’abonnés au fil du temps 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. OOOH MAIS ! Ton commentaire me fait vraimetn plaisir et c’est très gentil à toi ❤ Un grand merci ! C'est vrai que c'est du travail et effectivement, je le fais avec plaisir et passion mais ça n'empêche pas que je sois contente qu'on le reconnaisse :p Concernant ton activité, il faut vraiment faire ce qui te plait, sans te forcer … Encore merci pour ton message et ton soutien ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s