Chronique : Le Chant d’Achille, de Madeline Miller.

  • Titre : Le Chant d’Achille
  • Auteure : Madeline Miller
  • Editeur : Pocket
  • Prix : 8.10€
  • 480 pages
  • Résumé :  » Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu’Achille est solaire, puissant, promis par sa déesse de mère à la gloire des immortels. En grandissant côte à côte, l’amitié surgit entre ces deux êtres si dissemblables. Indéfectible.  Quand, à l’appel du roi Agamemnon, les deux jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l’un et la colère de l’autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre… Au risque de faire mentir l’Olympe et ses oracles. « 

51kifmK4YvL._SX303_BO1,204,203,200_

  • Mon avis : Coup de coeur, coup de coeur, coup de coeuuuur.

Ce livre est un cadeau de Mira et je ne peux que la remercier pour cette lecture. Bien sûr, j’avais envie de lire ce livre depuis un moment. Comment pouvait-il en être autrement quand ça parle de mythologie, de Grèce, de héros et de prophétie, autrement dit, ma passion ? Comment pouvait-il en être autrement quand ma Queenie, Api ne jure que par ce roman qu’elle adore et adule (oui oui) ? Donc, j’étais aussi impatiente qu’inquiète. On m’avait promis que ce roman allait me briser le coeur, me réduire à l’état de zombie et hanter mes nuits. Mais comme je suis un peu folle et que j’aime me faire du mal (ou que mes lectures me fassent du mal), je me suis lancée !

Et j’ai adoré. Au début, je me suis dit, oui, c’est bien, mais c’est pas non plus un truc de fou. Et plus j’avançais, plus j’adorais. J’étais accro et j’avais vraiment du mal à lâcher mon livre pour aller bosser (normal), dormir (assez normal) ou manger (pas normal du tout). Si le début est un peu long à mon goût, j’ai finalement été happée par l’histoire, l’univers et les personnages …

Comme je le disais, le début est un peu long. C’est néanmoins nécessaire : il faut apprendre à connaitre les personnages, leur histoire, le début de leur relation… Bref, il faut rentrer dans le roman. Une fois que c’est fait (et ça prend quand même une bonne 100 aine de pages), tout devient beaucoup plus intéressant. Chaque page nous rapproche de la fameuse prophétie, de la destinée d’Achille.

Evidemment,  il n’y a pas eu de suspens pour moi dans ce roman. Je suis méga méga fan de la mythologie et de l’histoire grecque, alors j’avais QUELQUES NOTIONS. J’ai donc deviné ce qui allait se passer, dans quel ordre, quelles ruses allaient être utilisées, toussa toussa. Mais, et c’est là que c’est fort, ça ne m’a pas empêchée d’adorer ma lecture. J’étais à fond, autant que s’il y avait un suspens de fou. Je trouve que l’auteure à fait un travail de fou et qu’elle a très bien su retranscrire un des plus célèbres mythes grecs. CHAPEAU. Son style d’écriture et beau et fluide, c’est un vrai plaisir que de la lire. Elle nous met en scène des personnages super attachants : Achille, Ulysse (big up, je l’ai adoré), mais surtout Patrocle. Il a mis du temps à me convaincre, mais je l’ai finalement adoré. Il est intéressant, complexe et tellement dévoué que ça m’a tiré ma petite larme.

Mais bien sûr, le mieux dans ce roman, c’est la relation Achille-Patrocle. Parce qu’elle est sublime, émouvante, touchante, importante, intéressante, complexe mais en même temps tellement simple et évidente … j’ai ADORE.

La fin … la fin a tenu ses promesses. Je n’ai pas pleuré (même si c’est pas passé loin) et je n’ai pas été surprise, mais mon petit coeur s’est recroquevillé et je suis un peu morte à l’intérieur. Encore un fois, je trouve super fort que l’auteure ait réussi à me faire éprouver de tels sentiments et un tel suspens, une telle attente du dénouement alors que je savais déjà comment ça allait se finir.

Bon, je vais pas non plus vous écrire un roman sur ce roman : je l’ai adoré, c’est un coup de coeur. Déjà pour l’univers mythologique qui me transporte toujours autant, ensuite pour les personnages et le talent de l’auteure. Ensuite pour les émotions que j’ai ressenti durant ma lecture. Une lecture forte et belle que je ne peux que vous recommander, les gars. FONCEZ. FONCEEEEZ.

 

Marie   ❤

Publicités

9 réflexions sur “Chronique : Le Chant d’Achille, de Madeline Miller.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s