Chronique : Shades of Magic, de V.E Schwab

  • Titre : Shades of Magic
  • Auteure : V.E Schwab
  • Editeur : Lumen
  • Prix : 15€
  • 505 pages
  • Résumé : « Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. « 

Shades-of-magic-01.jpg

  • Mon avis : on frôle le coup de coeur avec ce roman qui introduit des personnages et un univers absolument fascinants !

Petite génèse de cette lecture. J’entendais parler de « A darker Shades of Magic » (titre VO) depuis bien longtemps lorsqu’il sort en VF. Je craque, je fonds, je fonce et je me le procure au cours d’un passage mémorable dans le Cultura le plus proche de chez moi (mémorable car je suis ressortie avec une pile énorme !). Et puis … ce petit bijou a sagement attendu dans ma PAL pendant presque un an. UN AN. Je voulais le lire, il me narguait, mais j’avais toujours d’autres romans plus « urgents » qui venaient se placer dans ma PAL et je repoussais le moment d’ouvrir cette petite brique. Et finalement, je l’ai lu. Et quelle lecture !

J’avais peur d’être déçue, d’avoir trop d’attentes à causes des avis hyper positifs des autres. Et ça n’a heureusement pas été le cas ! Je suis loin du coup de coeur intersidéral que certains décrivent, mais j’ai passé un super moment, j’ai hâte de retrouver les personnages et de voir ce que cette saga nous réserve !

J’ai d’abord trouvé que l’histoire mettait du temps à démarrer. Il faut du temps avant que l’action ne commence, avant que l’intrigue ne se mette en branle, avant même que les deux personnages principaux ne se rencontrent. C’est un peu frustrant car le début est un peu lent, mais c’est nécessaire et ça ne m’a finalement pas tant gênée que ça. On a besoin de ce début tranquille pour se mettre dans l’univers, bien tout comprendre.

Car oui, l’univers pensé par l’auteure est absolument génial. Le principe des différents mondes superposés les uns aux autres, avec seulement une ville qui ne change pas. La magie, les rares voyageurs entre les mondes, le principe des reliques et des destructions … J’ADORE. C’est fantastique au possible et ça fait plaisir de se plonger dans un univers aussi riche que celui-ci. On sent vraiment que l’auteure a pensé son monde et qu’elle est prête à l’approfondir dans les tomes suivants. Les personnages sont aussi très attachants, chacun avec sa petite histoire, ses mystères, ses rêves et ses démons. J’ai eu un vrai coup de coeur pour Kell et Lila, mais aussi pour Rhy et j’ai hâte de retrouver et d’approfondir ces personnages dans le tome deux.

Contrairement à ce à quoi je pensais, la fin du premier tome n’est pas un gros cliffhangers. En fait, il pourrait très bien être une fin en soi : « tout » est résolu et il n’y a pas « besoin » de tome 2. Je mets des guillemets car, en réalité, on est tellement happés par le monde est accro aux personnages que ce n’est juste pas envisageable de tout arrêter là. On a BESOIN d’un tome deux, rien que pour retrouver l’univers et les personnages. On a BESOIN d’en savoir plus.

Bref, mis à part un début un peu lent (encore que ça ne m’ait pas vraiment dérangée au fond), je n’ai rien à redire sur ce roman. C’est une pépite et j’ai adoré. C’est typiquement le genre de lecture YA que j’adore, remplie d’action, d’aventure, d’humour et de magie. C’est au tour du tome 2 de me narguer, de me regarder et de m’appeller … COMBIEN DE TEMPS VAIS-JE TENIR ? C’est la question …

« AS TRAVARS ! »

Marie  ❤

Publicités

14 réflexions sur “Chronique : Shades of Magic, de V.E Schwab

  1. Encore une fois, ta chronique est super 🙂 Après, pour ma part, c’est un livre que je vois partout, qui a l’air excellent mais qui ne me tente pas plus que ça 🙂 Un jour, peut-être que je craquerai (car après tout, c’est un Lumen et les Lumen c’est trop génial !) mais, il n’est pas indispensable dans ma bibliothèque pour le moment 🙂 En tout cas, ça fait plaisir de voir des mondes livresques aussi riches et construits dans les rayons de nos librairies 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à YuikoBooks Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s