Chronique : Les Démons de Cendrillon, de Gally Lauteur.

  • Titre : Les Démons de Cendrillon
  • Auteure : Gally Lauteur
  • Editeur : Books on Demand
  • Prix : 17,90€
  • 356 pages
  • Résumé : « A chaque époque son conte de fées ! Je m’appelle Emy et jouer les Cendrillon, non merci ! Pourtant j’ai tout pour le rôle: un job où je suis exploitée…par des démons du rock au lieu de deux belles soeurs. Une marraine…complètement loufoque. Des chaussures… qu’il m’arrive de perdre en soirée. Une invitation au bal … enfin, si j’y vais ! Des princes potentiels… et ingérables ! Laissez-moi vous raconter ma version de l’histoire… »

les-demons-de-cendrillon-1038759-264-432

Merci à l’auteure pour l’envoi de ce livre ! ❤

  • Mon avis : une jolie lecture, douce et très drôle !

C’est mon premier roman de cette auteure et j’étais très curieuse de le découvrir : j’avais entendu beaucoup de bien de Ne m’appelez pas Blanche-Neige, publié aux éditions Hachette (qui est d’ailleurs dans ma wishlist !). L’idée d’une réécriture de conte me plaisait tout particulièrement et même si c’est différent de ce à quoi je m’attendais, c’est une très bonne lecture !

Dans ce roman, on suit Emilie, assistante d’un groupe de rock masculin. Et quand on dit assistante, il faut comprendre « nounou ». Elle leur fait la cuisine, les console, les écoute, les réconforte, les dompte … Bref, elle fait tout. Je ne m’y connais pas du tout en industrie musicale, mais j’espère que ça n’est pas comme ça dans la réalité, sinon ça s’apparente à de l’esclavagisme. Ce petit point qui m’a semblé peu crédible est néanmoins nécessaire pour l’histoire : on a besoin qu’Emy soit tout le temps avec les garçons pour faire avancer l’histoire.

Cette histoire avance d’ailleurs très vite. On a une intrigue classique qui est mise en route très rapidement : Emy sort d’une relation difficile et est émotionnellement fragile. Elle est sans arrêt confrontée aux garçons, stars du rock charismatiques qui font tout pour la déstabiliser … Et bien sûr, il y a une histoire d’amour. Enfin DES histoires d’amour. La grande question étant : avec qui Emy va-t-elle finir ? Replongera-t-elle dans les bras de son amour de jeunesse ? Ou choisira-t-elle l’un des démons ô combien attirait du groupe de rock pour lequel elle travaille ? SUSPENS.

Bref, tout va très vite, on a une intrigue classique et quelques clichés, et pourtant, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. Les chapitres sont courts, ce qui rend la lecture fluide et addictive, d’autant plus que chaque chapitre se finit de manière assez abrupte et donne vraiment envie de poursuivre sa lecture.

J’ai apprécié le style de l’auteur : c’est simple, touchant et très drôle. J’ai mis un peu de temps à m’attacher à Emy, car c’est un personnage assez complexe et vraiment différent de moi. Mais j’ai apprécié évoluer auprès d’elle et auprès des garçons. Les quatre rock-stars et leur manager sont aussi des personnages intéressants et bien construits, dans le sens où  ils sont très différents les uns des autres. C’est amusant de les lire, d’explorer leurs relations, d’apprendre à les connaitre.

Ce livre est donc, comme je le disais, une réécriture de conte. Celui de Cendrillon, VOUS VOUS EN DOUTEZ, vu le titre. On retrouve donc des éléments du conte originel mais, malgré ça, il n’y a rien de trop évident ou de trop prévisible. C’est fluide et intéressant jusqu’au bout ! En parlant du bout, la fin m’a beaucoup plue (j’avais choisi ma team héhé), mais j’avoue avoir été assez mitigée sur la révélation finale. Je n’en dirais pas plus *mystère*.

En résumé, il s’agit d’une bonne lecture que je conseille aux amateurs de romance et de réécriture ! La plume de l’auteur et son humour sauront vous séduire, il n’y a pas de doutes ! 😉 Encore merci à Gally pour cette belle découverte et pour sa gentillesse !

 

(Si vous voulez plus d’infos, je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de l’auteur : ICI. )

 

Marie   ❤


9 réflexions sur “Chronique : Les Démons de Cendrillon, de Gally Lauteur.

  1. Je me répète, mais je suis vraiment contente que tu aies aimé LDDC 😄 Et crois-moi : j’ai lu LDDC après NMPBN, et si maintenant tu lisais l’histoire de Blanche, tu te dirais que celle d’Emy était tout à fait ridicule et mal écrite ! (Et vu qu’elle ne l’est pas, tu te dis bien la bombe qu’est NMPBN *-* —-> je l’ai relu il y a pas longtemps d’ailleurs et j’ai toujours autant aimé 😅)
    Quand à ton avis mitigé sur la révélation de la fin, je suis tout à fait d’accord ! Un peu cheloue mais chelou est le maître-mot de Gally 🤓 Par contre, niveau team je suis pas d’accord 😅🙈🙈🙈

    Aimé par 1 personne

    1. Ouuuuuh, tu me donnes encore plus envie de lire NMPBN ! Faut que je le sorte de ma wishlist héhé … Et j’avoue la révélation de la fin m’a laissée perplexe ! Elle est dans l’histoire hein, c’est pas choquant, mais j’ai eu du mal à y croire :p

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s