Chronique : See you in the Cosmos, de Jack Cheng.

  • Titre : See You in the Cosmos
  • Auteur : Jack Cheng
  • Editeur : Bayard Jeunesse
  • Prix : 15,90€
  • 304 pages
  • Résumé :  » Vous êtes qui? Vous êtes comment? Est-ce que vous avez une tête ou deux? Ou plus que deux ? Alex Petroski, 11 ans est passionné de sciences. Son héros, c’est Carl Sagan ; il l’admire tellement qu’il a donné son nom au chiot que sa maman l’a laissé adopter. D’ailleurs, sa maman n’est pas contrariante : tant que son fils ne l’embête pas pendant les journées qu’elle passe au lit, elle le laisse tranquille. Elle n’émet donc pas d’objections lorsqu’Alex part seul à un congrès de fans d’aérospatiale. Il enregistre le compte-rendu de son voyage sur un iPod qu’il prévoit d’envoyer dans l’espace, à l’attention d’éventuels extraterrestres… »

seeyouinthecosmos1

Merci aux éditions Bayard pour cet envoi ! 🙂

  • Mon avis : une lecture originale et très sympathique !

Je ne savais pas trop quoi attendre de ce roman. Je me doutais que ça allait parler d’espace (duuuh) mais je ne savais pas trop comment ça allait être abordé. Je me doutais aussi que ça ne serait pas dans le style d’Illuminae avec des rebondissements et de l’action à gogo. Mais est-ce qu’on allait avoir un récit de voyage du jeune garçon ? Est-ce que ça allait partir dans l’étrange ? Est-ce que ça allait bien se finir ? QUEL SUSPENS ?

J’ai donc attaqué ce livre sans aucun préjugé, et j’avoue avoir été agréablement surprise par ma lecture. Au début, j’ai crains que ça ne soit trop jeunesse. Alex, le personnage principal, à 11 ans et même s’il est extrêmement mature pour son âge, il a des réflexions dignes d’un enfant de 11 ans. Mais ça n’a finalement pas gêné ma lecture. Tout simplement parce qu’Alex est justement plus mature que son âge et surtout, c’est un personnage super attachant. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai suivi son road trip qui prend très vite une tournure plus profonde. Alex part pour entrer en contact avec des extraterrestres, mais il va finalement plutôt entrer en contact avec son histoire à lui. Je sais, c’est très mystérieux dit comme ça, mais je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la lecture en vous en disant trop. Un petit mot rapide sur les autres personnages : je les ai trouvé drôles, originaux et aussi attachants. 

Pour ceux que ce livre intéressent parce qu’ils adorent l’espace, je vous dirais que ça ne peut que vous plaire car Alex est aussi fasciné que vous. On a des références tout le temps et l’espace est le point de départ de toute l’histoire. Si vous n’êtes pas des dingues de l’espace … ce livre pourra vous plaire aussi car l’espace n’est justement qu’un pretexte, qu’un départ pour l’histoire. Elle aborde en réalité beaucoup plus de sujets que cela.

J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont l’histoire est racontée. Ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver, mais une fois qu’on a pris le coup, c’est addictif, très drôle et étrangement accrocheur. Tout le roman prend la forme d’un enregistrement : Alex utilise son Ipod pour enregistrer ce qu’il fait et dit, afin de le transmettre aux extraterrestres quand il enverra sa fusée dans l’espace. Cette forme de narration rend le récit entraînant. On a le point de vue d’Alex, donc il nous manque des informations sur l’histoire du garçon, on doit faire avec sa naïveté et ses rêves d’enfants … Étrangement, ça donne encore plus envie de connaitre la suite.

Attention : vous vous en doutez peut-être avec ce que j’ai dit jusqu’à présent, mais ce n’est pas un roman d’action. C’est un récit de voyage, un récit personnel plein de bons sentiments. Pas d’explosions, de fusées ou de comètes destructrices. Pour autant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Pour être tout à fait, j’ai  mis quelques dizaines de pages avant de bien rentrer dans l’histoire, mais une fois que ça été fait, les 250 autres pages sont passées toutes seules. Sachez d’ailleurs que la dernière partie du roman prend une tournure surprenante et beaucoup plus importante que le début du livre. On le sent venir, bien sûr, et j’ai trouvé que ça ajoutait de la profondeur à ce roman !

En résumé, j’ai trouvé que l’histoire était très belle et touchante. J’ai aimé évoluer avec Alex et ses compagnons de route, partager ses découvertes et déconvenues. Ce livre est doux et poétique et je ne peux que vous le recommander, que vous aimiez l’espace ou non !

 

Marie  ❤


13 réflexions sur “Chronique : See you in the Cosmos, de Jack Cheng.

  1. Même si l’histoire a l’air complètement différente, ce roman me rappelle le style de Wonder, avec un très jeune narrateur auquel on va tout de même énormément s’attacher malgré la différence d’âge. 🤗 Il a l’air vraiment très sympa, en tout cas. Je me le note quelque part. 🌟

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s