Chronique : Les Belles, de Dhonielle Clayton.

  • Titre : Les Belles
  • Auteur : Dhonielle Clayton
  • Editeur : Collection R
  • Prix :
  • 465 pages
  • Résumé : « Ne souffrez plus pour être une Belle. Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences. Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent… »

9782221215937ORI.jpg

Merci à la Collection R pour cet envoi ! ❤

  • Mon avis : WOOOH.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Franchement, on est pas passé loin du coup de coeur et, pour être honnête, je ne saurais pas vous dire pourquoi ça n’en est pas un. En tout cas c’est une très bonne lecture que je vous recommande à 2000% !

J’ai trouvé l’univers super original et méga entrainant ! On suit Camélia, une Belle propulsée au milieu des intrigues de la cour et de la royauté. En tant que Belle, Camélia peut modifier l’apparence des gens qui sont naturellement tristes et gris, pour les rendre plus … beaux. Elle va donc apprendre à évoluer à la cour et j’ai été happée par les intrigues et les histoires en même temps qu’elle.

Le premier point positif de ce livre, c’est donc l’originalité. Cette histoire de déesse de la Beauté qui engendre les Belles afin qu’elle rendent le monde plus beau et qu’elles soulagent les gens … c’est génial. Tout est bien pensé, que ce soit l’histoire, le folklore ou les détails des consultations et des modifications. Chapeau à l’auteure qui a trouvé là un concept original et qui a très bien sur le mener.

En plus de cette originalité de base, l’auteure nous plonge dans un univers méga addictif : celui de la cour d’Orléans. On sent qu’elle a vraiment travaillé son truc parce que j’ai quelques notions en histoire (comprenez trois années d’étude à faire 16h d’histoire par semaine) et ce qu’on lit correspond carrément à ce qui se passait dans la cour de France et ce quelle que soit l’époque. Il y a un vrai travail de recherche qui rend le roman encore plus attractif car bien construit. J’ai particulièrement aimé retrouver des noms de grandes familles françaises nobles : c’était des petits clins d’oeil marrant. BREF, l’univers est bien construit et hyper addictif à cause des potins, intrigues, découvertes, mensonges, trahisons, mystères … Croyez-moi, vous allez avoir du mal à reposer ce livre.

Niveau personnage, j’ai apprécié Camélia qui m’a paru très humaine. C’est un personnage intéressant à suivre, qui évolue beaucoup au fil du roman. J’attends de voir ce que nous réserve la suite, mais je suis très curieuse de voir quelles décisions elle va prendre ! Les autres personnages m’ont beaucoup intrigués aussi : c’est le cas notamment d‘Amber sur laquelle je n’ai pas réussi à me faire un avis. Pareil pour Auguste. En revanche, j’ai beaucoup apprécié Rémy et j’ai là aussi hâte d’en savoir plus sur lui dans le second tome. Sophia est aussi un personnage super intéressant, le genre qui fait flipper dès le début, sans que tu saches pourquoi. Bon, là, tu sais très rapidement pourquoi, mais ça rend le personnage bizarrement attractif et j’adore ça chez les antagonistes (je suis bizarre haha).

Parlons maintenant de la fin. Cette fin. CETTE FIN. Elle est juste dingue. Tout le livre est assez haletant, il faut le dire, mais dans les 100 dernières pages, on atteint un autre niveau. Tout s’enchaîne très vite, révélations et rebondissements et quand on referme le livre, à bout de souffle, on a qu’une envie : avoir la suite immédiatement.

Vous l’avez sans doute compris, même si ce n’est pas un coup de coeur pour moi, ça reste une incroyable lecture que je ne peux que vous recommander. Si vous aimez les romans originaux et plein d’action : foncez. Si vous aimez les romans quasi historiques avec des intrigues de cour : foncez. Si vous aimez les personnages féminins badass : foncez. Bref, foncez. 

 

 

Marie   ❤

Publicités

9 réflexions sur “Chronique : Les Belles, de Dhonielle Clayton.

  1. Depuis que la Collection R a teasé cette sortie, je rêve de m la procurer… Et je pense même que je vais craquer à Livre Paris ♥ En tout cas, ton avis m’a encore plus donné envie de lire ce petit bijou ! Le fait que ça tienne la route historiquement parlant m’intrigue beaucoup et j’ai sacrément hâte de lire ce livre !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s