Chronique : Girlhood, de Cat Clarke.

  • Titre : Girlhood
  • Auteur : Cat Clarke
  • Editeur : Collection R
  • Prix : 17.90€
  • 360 pages
  • Résumé :  » L’amitié, c’est comme une allumette…… il suffit d’une étincelle pour se brûler les doigts. J’ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau. Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer. Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille… »

9782221193457

Merci à la Collection R pour cet envoi !

  • Mon avis : une lecture agréable et entraînante !

C’était mon 2ème Cat Clarke et on m’avait dit beaucoup de bien de ses romans. Je n’ai pas été déçue, même si cette lecture n’a pas été un coup de coeur.

J’ai beaucoup aimé les personnages : Harper est un beau personnage, attachant et auquel on peut s’identifier, même si on est sans doute loin d’avoir traversé les mêmes épreuves qu’elle … J’ai aimé sa relation avec les autres personnages, mais j’avoue que j’ai trouvé très naïve sur beaucoup de choses.

Ses amies étaient aussi très intéressantes car très diverses. J’ai énormément apprécié Rowan, sa franchise et son côté direct. Ama et Lily sont un peu moins développées selon moi, mais j’ai quand même apprécié ces deux personnages. La relation entre les quatre filles est vraiment très belle et j’ai aimé baigné dans cette ambiance pensionnat-amitié-ragots. En ce qui concerne Kristy, j’avoue avoir eu du mal. Elle me mettait mal à l’aise, et ce dès le début. A cause du résumé, on devine de suite qu’elle va foutre la merde (scuzez la vulgarité), ou en tout cas faire changer les choses et on attend de voir comment. Je n’ai pas été déçue de ce côté : j’ai trouvé ça bien fait et même si c’était assez bateau, ça n’a pas gêné ma lecture. 

L’histoire de Jenna, la soeur d’Harper est extrêmement triste et j’ai aimé le message qu’elle transmettait. L’anorexie est un sujet qui m’a toujours beaucoup touchée et émue. C’est un sujet important et la façon dont il est évoqué dans le livre est très bien faite : on comprend bien que n’importe qui peut tomber dans l’anorexie (y compris les personnes pour lesquelles on aurait jamais imaginé ça…) et que les conséquences peuvent être terribles. J’ai aimé que Jenna soit un peu présente à chaque moment de l’histoire, qu’elle plane autour de tout ça … c’était bien fait et ça rendait le roman émouvant.

Le style de Cat Clarke est super : simple mais entrainant, avec des pointes de sagesse et toujours beaucoup de beauté. Il y a de l’humour et de l’émotion quand il faut, et c’est très agréable à lire.

L’histoire est entraînante, les personnages accrocheurs et on a envie de savoir ce qui va se passer car, comme je le disais, le résumé nous laisse présager que ça va partir en cacahouète … J’ai trouvé que ça mettait un peu de temps à se mettre en place, à vraiment commencer, mais une fois lancé, c’était super ! La fin par contre, est un peu rapide à mon goût … J’aurais aimé que ce soit plus développé et surtout, que toute l’histoire ait une autre fin, même si le message est beau : il faut essayer de comprendre et pardonner. 

En résumé, il s’agit d’une belle lecture, que je recommande ! J’ai hâte de lire d’autres livres de Cat Clarke ! N’hésitez d’ailleurs pas à me recommander vos préférés ! 😉

 

Marie  ❤


6 réflexions sur “Chronique : Girlhood, de Cat Clarke.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s