Chronique : La Cité de l’Oubli, de Sharon Cameron.

  • Titre : La Cité de l’Oubli
  • Auteur : Sharon Cameron
  • Editeur : Nathan
  • Prix : 17.95€
  • 468 pages
  • Résumé :  » Tous les douze ans, ils oublient. Pas moi. Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n’ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu’ils redécouvrent dans leur journal. Nadia, 16 ans, cache un lourd secret : il y a douze ans, elle n’a pas oublié. Elle se souvient du chaos qui a saisi la cité, tout comme elle se rappelle que son père a falsifié les journaux de sa mère et de ses sœurs pour les abandonner… À l’approche du nouvel Oubli, elle redoute que sa famille soit de nouveau éclatée. Pour éviter cela, elle doit percer le secret de ce phénomène, avant que tout le monde ait oublié. »

la-cite-de-l-oubli-956758-264-432

Merci aux éditions Nathan pour cet envoi ! ❤

  • Mon avis : une superbe lecture que je recommande !

J’avais entendu plusieurs avis assez mitigés sur ce livre. On m’avait dit que c’était sympa, entrainant et original mais que la fin était un peu decevante. J’avais donc hâte de me faire mon propre avis !

J’ai été happée par l’histoire dès les premières pages. J’ai trouvé ça super original et très trèèèès entrainant ! Le principe est simple : tous les 12 ans, les habitants de Canaan oublient. Tout. Ils se basent alors sur les livres qu’ils ont prélablement écrit chaque jour pour se remémorer qui ils sont et comment ils vivaient. Le problème, c’est que c’est facile d’écrire ce que l’on veut dans un livre, de modifier la réalité pour devenir la personne que l’on veut … L’autre problème, c‘est que Nadia, elle, elle n’a pas oublié. Elle se souvient de tout, et elle est la seule. Enfin, c’est ce qu’elle pense …

Avouez, le concept est génial. Il y a de l’action, du mystére et l’intrigue prend une tournure à laquelle je ne m’attendais pas. Ça devient futuriste, une dystopie comme je les aime ! Dès les premières pages, j’ai trouvé que certains aspects du livre ressemblaient à Hunger Games. Les personnages : sur certain points, Nadia me fait penser à Katniss et Gray à Peeta (sur certains points seulement hein !). Nadia est la fille un peu spéciale qui ne parle pas à grand monde, mais qui impressionne tout le monde. Elle va souvent en dehors du mur, alors que tous les autres ont peur de le faire … C’est une rebelle, et elle va s’attirer pleiiin d’ennuis … Bref. Certaines choses me font UN PEU penser à Hunger Games. Notez bien que c’est un compliment hein. J’adore HG. Et puis, c’est loin d’être un copié collé alors pas de soucis pour moi.

J’ai donc aimé les personnages et leurs relations. J’ai aimé l’univers dans lequel on est plongé, un monde très bien construit et très complet. J’ai aimé l’évolution de la situation, les découvertes et les explications. Il y a du suspens et j’étais vraiment stochée à mon livre. Le style de l’auteur est beau et fluide, ce qui rend la lecture très agréable. Pour être tout à fait honnête, il y a quelques longueurs mais, comme vous le voyez, ça ne m’a pas dérangé puisque j’ai adoré ma lecture !

LA FIN ?

En résumé : j’ai beaucoup apprécié ce livre ! Si ce n’est pas un coup de coeur, j’ai été sédutie par l’univers, les personnages, l’intrigue et son originalité ! Une dystopie originale et très prenante que je recommande vraiment !

 

Marie  ❤


7 réflexions sur “Chronique : La Cité de l’Oubli, de Sharon Cameron.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s