Chronique : Ugly Love, de Colleen Hoover.

  • Titre : Ugly Love
  • Auteur : Colleen Hoover
  • Editeur : Pocket
  • Prix : 6.95€
  • 384 pages
  • Résumé :  » Tate, 23 ans, emménage provisoirement chez son frère à San Francisco. Lorsqu’elle tombe littéralement sur Miles, le voisin d’en face, l’attirance, réciproque, est immédiate. Si le beau pilote de ligne aux yeux bleu caraïbe refuse catégoriquement toute attache, Tate n’a pas le temps pour la passion… Alors, pourquoi ne pas se laisser séduire ? Leur liaison est torride et leur arrangement parfait, tant que sont respectées les deux règles de Miles : ne pas parler du passé, ne rien espérer du futur… Mais le coeur peut-il suivre d’autres règles que les siennes ? L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ? « 

9782266263955

  • Mon avis : une jolie romance, aussi triste que belle !

Oui, dis comme ça, ça parait un peu contradictoire. Mais c’est vraiment le sentiment qui ressort de ma lecture. C’est triste mais c’est tellement beau. Parce que c’est l‘histoire d’un homme brisé, qui a peur de se reconstruire mais apprend malgré lui à le faire. C’est l’histoire d’une femme forte qui sait qu’elle va droit dans le mur mais ne peut s’empêcher d’y aller quand même, par passion. Et surtout, elle va apprendre à reconstruire l’autre malgré elle -elle aussi.

Les personnages sont beaux (dans tous les sens du terme, héhé coucou Miles !) et très attachants. Ils sont aussi bien construits et complexes, ce qui les rend réalistes. Ils sont surtout très émouvants …

Alors, oui, il y a des scènes de sexe. Elles ne sont pas hard, elles ne mettent pas mal-à-l’aise, même si elles sont parfois un peu gratuites, mais bon. On est dans une new-romance, FAUT S’Y ATTENDRE ! (Je dis ça parce que, comme le bébé que je suis, je ne m’y attendais pas vraiment. Well done Marie.).

Voilà. Je n’ai grand chose d’autre à dire. Cette chronique sera très courte parce que je pense qu’il faut vraiment découvrir ce roman par soi-même. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher la révélation, pour ne pas gâcher la découverte progressive de cette jolie histoire d’amour et de vie. Personnellement, j’avais beaucoup d’attentes parce qu’on m’avait bien vendu les fameuses histoires briseuses de coeur de CoHo et, si ça n’est pas une déception, ce n’est pas non plus la lecture de l’année :3 Je préfère donc vous laisser découvrir ce roman par vous-même, sans essayer de vous le survendre ! C‘était mon premier CoHo et je serais curieuse d’en découvrir d’autres. Je n’ai pas eu un ENORME coup de coeur pour ce roman contrairement à plein d’autres, mais j’ai apprécié cette belle lecture et surtout, le style de l’auteure. J’ai donc hâte de découvrir ses autres romans !

 

Marie ❤


3 réflexions sur “Chronique : Ugly Love, de Colleen Hoover.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s