Chronique : Fragiles, de Sarah Morant.

  • Titre : Fragiles
  • Auteur : Sarah Morant
  • Editeur : Hachette
  • Prix : 17.90€
  • 576 pages
  • Résumé :  » Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler,qui fait craquer toutes les fi lles mais ne s’attache jamais. Brittany incarnela peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisseaucun garçon indifférent. Pourtant, derrière leurs apparences montées detoutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignentdes autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel etBrittany se cherchent mutuellement. Se trouveront-ils ? »

fragiles-887421-264-432

Merci aux éditions Hachette pour l’envoi ! ❤

  • Mon avis : une jolie lecture, pleine d’émotion !

J’ai mis du temps à me lancer dans ce roman, pour deux raisons. D’abord j’avais entendu beaucoup de chose sur ce livre, notamment qu’il brisait le coeur et faisait couler toutes les larmes contenues dans un corps. Je dois avouer que j’avais peur d’être bouleversée par l’histoire. Donc j’ai pris mon temps. La deuxième raison c’est qu’en ce moment, je suis plus dans l’esprit action, aventure, fantasy … Je n’ai pas vraiment envie de lire de la romance … BREF, j’ai quand même fini par me lancer et je n’ai pas été déçue.

Oui, l’histoire est émouvante, oui, on a souvent envie de verser sa petite larme, mais ça n’est pas non plus l’histoire la plus bouleversante que j’ai lu. Elle n’a pas piétiné mon coeur quoi. J’ai été émue, mais c’est tout (c’est déjà pas mal, cela dit !).

Les personnages sont attachants, une fois qu’on s’est habitués à eux. J’avoue avoir eu un peu de mal avec le côté « salope » de Brittany et le côté « gros bad boy » de Gabriel. Mais leur relation est belle (même si elle ne me parait pas très saine, et surtout très vulgaire. #mamie) et on comprend vite que les façades qu’ils se sont construites cachent des blessures bien moins superficielles.

L’intrigue est assez bien faite. Même si on a parfois l’impression qu’il ne se passe pas grand chose, qu’on progresse sans réel but dans l’histoire, on avance en fait dans la découverte des personnages. On avance vers les révélations, vers la fin qui, pour le coup, m’a tiré une petite larme. Le style de l’auteur est assez simple, ce qui permet d’être vraiment dans l’histoire, sauf quand elle nous sort des petits morceaux de philosophie qui sont très beaux.

Enfin, dernier point important : c’est ADDICTIF. Sérieusement. Je l’ai lu en 24h. Okay, je suis en vacances, mais il y a quand même 570 pages. J’étais à fond dans l’histoire, j’avais du mal à lâcher mon livre. Donc, au final, même si l’histoire était sympa, mais sans plus, je garde un très bon souvenir de cette lecture grâce aux personnages originaux et très bien approfondis et à ce côté addictif. Je recommande ce livre si vous aimez les beaux personnages torturés et les jolies histoires d’amour !

 

Marie   ❤

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s