Chronique : Before I fall, de Lauren Oliver.

  • Titre : Before I fall
  • Auteur : Lauren Oliver
  • Editeur : Hachette
  • Prix : 15.90€
  • 416 pages
  • Résumé :  » Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre? Que feriez-vous? Comment vous habilleriez-vous? Qui aimeriez-vous embrasser? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour sauver votre vie ? Samantha Kingstone a tout pour elle: le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une côte de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt sept chances. Sept jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Sept occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier? »

004664149

Un grand merci aux éditions Hachette pour l’envoi de ce livre ! ❤

  • Mon avis : Une histoire très touchante qui donne à réflechir !

J’étais très curieuse en attaquant ce livre et si ça a été une bonne lecture, un petit quelque chose m’a dérangée et a empêché que ça se transforme en coup de coeur. Je ne saurais pas trop vous dire pourquoi, mais je m’attendais à totalement autre chose, à un traitement différent, à des réactions différentes… le début est assez conforme à ce à quoi je m’attendais, mais plus on avance dans le livre, plus j’ai été surprise.

On suit donc l’histoire de Sam qui, suite à un accident, revit sans arrêt le même jour. Elle se pense morte ou dans le coma, et elle tente bien sûr d’empêcher cet accident en espérant pouvoir ainsi se réveiller et bénéficier d’une deuxième chance. Car revivre ce même jour lui permet de réaliser les erreurs qu’elle a comises. Et y en un paquet ! Il faut avouer qu’elle et ses copines agissent quand même comme des grosses ****. En apparence du moins.

C’est ce que j’ai aimé dans ce livre : on voit bien l’envers du décor. On comprend que les gens ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être et que, bien souvent, plus leur apparence est soignée, plus la façade est travaillée, plus les démons à l’intérieur sont insistants.

J’ai aimé l’évolution du personnage de Sam, et même ça peut paraitre un peu rapide, il faut prendre en compte les circonstances atténuantes. Je pense qu’en revivant 7 fois le même jour moisi d’un accident, nous aussi on évoluerait très vite. Le seul truc dommage c’est que ses amis ne se rendent pas compte de cette évolution ou ne la comprenne pas. Pour eux elle change du jour au lendemain, ce qui est bizarre alors qu’elle évolue pile comme il faut.

Le livre inisite beaucoup sur la popularité, le poids des apparences et les conventions sociales. Sans être transcendant, j’ai aimé le message que l’histoire véhiculait. Je m’attendais toutefois à être beaucoup plus touchée que ça par l’histoire, par la fin notamment, mais en fait je n’ai pas ressenti grand chose. L’histoire est très belle, très émouvante, mais ça n’est pas non plus Nos Etoiles Contraires qui m’a fait pleurer toutes les larmes de mon petit corps.

Le point fort de l’histoire c’est son originalité. Le fait de revivre 7 fois le même jour avant de comprendre que les choses doivent être ainsi … C’est original et entraînant pour moi et j’admire le fait que les jours soient tous les mêmes mais ne se ressemblent pas. Non, non, je ne parodie pas une chanson, ce que je veux dire c’est que selon comment Sam décide d’agir durant la journée, des choses changent et ça diversifie le récit, le rendant très intéressant.

Beaucoup de gens m’ont dit que le thème faisait un peu penser à Si je reste ou ce genre de livres et je suis curieuse : je pense donc, à l’occasion, tenter ces autres lectures du même gerne (non, je ne suis pas sado ou morbide à vouloir lire plein d’histoires tristes sur la mort. J’aime quand les livres me touchent, voilà tout, na.)

J’aimerais parler de la fin, mais je ne le ferais pas, pour éviter les spoils à ceux qui ne l’ont pas lu. MERCI MARIE. Toutefois, moralement, je trouve que la fin est dure. Pas pour nous, lecteurs (encore que…) mais surtout pour les amis de Sam. Elle décide de faire un truc qu’ils ne sont pas en mesure de comprendre étant donné qu’ils n’ont pas suivi ou vu son évolution comme nous … Bref, la fin est assez choquante et pleine de surprise. Si vous l’avez lu et voulez en parler, n’hésitez pas à me contacter, ça sera avec plaisir que je viderais mon sac (attention, ça peut vous occuper un moment).

Ma chronique est un peu mitigée, mais sachez que j’ai vraiment aimé ce livre ! Sans être un coup de coeur, c’est une belle histoire touchante et qui donne une belle leçon ! Est-ce que vous avez lu le livre ? Est-ce que vous avez vu le film ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Je suis curieuse …

 

Marie   ❤

Publicités

4 réflexions sur “Chronique : Before I fall, de Lauren Oliver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s