Chronique : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, de Ransom Riggs.

  • Titre : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers
  • Auteur : Ransom Riggs
  • Editeur : Bayard
  • Prix : 15,90€
  • 438 pages.
  • Quatrième de couverture : « Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse… »

 

41a-43mf0l-_sx316_bo1204203200_

Mon avis :

Il y a quelques semaines, Marion vous a écrit un article sur le film de Miss Peregrine. Elle disait qu’elle n’avait pas lu le livre mais vu le film, qu’elle avait d’ailleurs adoré. Moi c’est l’inverse ! Je n’ai pas vu le film mais j’ai lu le livre.  On n’a donc pas vraiment pu en parler ensemble, par peur des différences entre le livre et son adaptation, mais le point sur lequel on est d’accord, c’est que cette histoire est géniale !

J’ai mis un peu de temps avant de me lancer dans cette lecture. Déjà, c’est sans doute bête (mais ça joue, ne dites pas le contraire !) la couverture m’effrayait un peu. Bon, OK, elle me faisait carrément flipper. Du coup avant même d’oser prendre le livre dans mes mains pour en lire le résumé, il m’a fallu quelques semaines (j’exagère mais vous voyez le genre). Le résumé m’a en revanche beaucoup plu, je me suis doutée que c’était bien mon genre de lecture. Pourtant j’ai encore attendu : je suis comme ça moi, quand il s’agit de livres. Je prends mon temps, je leur tourne autour, je fais monter la mayonnaise… Et je plonge. Donc là, j’ai attendu, j’ai lu quelques avis très positifs sur les blogs et sur instagram, j’ai beaucoup entendu parler du film, évidemment … Et puis j’ai sauté le pas. Et j’ai bien fait.

J’ai vraiment été séduite par le style d’écriture de l’auteur. Il s’adresse à son lecteur avec un style simple qui permet de bien rentrer dans le roman, mais peut aussi sortir des phrases et des passages à vous briser le cœur et à vous faire chialer comme un bébé. Le début de l’histoire était peut être un peu lent à se mettre en place, mais je n’ai pas trouvé cela gênant car ça permettait justement de bien rentrer dans l’histoire, de s’immerger et de bien comprendre.

Que dire sur l’intrigue générale de ce livre ? Elle est géniale ! Je l’ai trouvée très originale, bien construite et agréable à lire. Le principe des dons des enfants, des boucles temporelles et des méchants-qui-veulent-détruire-le-monde est très bien amené. Comme on rentre dans ce monde en même temps que Jacob, le personnage principal, c’est presque plausible pour nous aussi ! (j’ai dit « presque »). Les personnages aussi sont bien construits et attachants, surtout Jacob qui traverse une situation difficile et pour qui j’ai eu beaucoup d’affection. J’ai aussi eu des coups de cœur pour certains enfants particuliers comme Bronwyn, Millard, Olive ou Fiona. Je suis partagée sur le personnage d’Enoch qui me terrifie en même temps qu’il me fascine, mais c’est sans doute à cause de son « don »… Bizarrement, je n’ai pas accroché plus que cela avec Emma. Son personnage m’a semblé intéressant (aussi bien pour son côté badass que pour ses « déboires » amoureux dont je ne parlerais pas ici pour ne pas vous spolier) mais sa relation avec Jacob gâche un peu tout. Ils sont mignons ensemble, mais j’ai trouvé que leur histoire allait trop vite et c’est dommage. Miss Peregrine est un personnage qu’on n’a pas vraiment le temps d’explorer mais son attachement et son dévouement à ses « enfants particuliers » en fait un personnage sympathique à mes yeux.

Ce que j’ai aussi apprécié dans ce livre, c’est l’imagination au niveau des « dons ». Ransom Riggs ne se contente pas d’avoir une histoire originale, il pousse jusqu’à inventer des dons pour les enfants particuliers. Quand on a l’habitude de voir des pouvoirs dits « classiques », voir une Claire avec une bouche à l’arrière de la tête, un Hugh avec des abeilles qui lui sortent du bide et un Enoch qui fait mu-muse avec les organes des gens, c’est assez rafraichissant. … Je n’aurais pas dû finir avec l’exemple d’Enoch, ça n’a rien de rafraichissant. En fait, vu les dons que j’ai cité, le mot « rafraichissant » ne convient pas du tout. Bref, vous avez compris l’idée : c’est original.

Pour finir, je voulais insister sur la beauté du livre en lui-même. Certes, il faut s’habituer à faire un peu dans sa culotte à chaque fois qu’on regarde la couverture. Et une fois passée la peur de la couverture, il faut compter avec l’appréhension ressentie avant chaque nouvelle photo, toujours plus flippante. Néanmoins, il s’agit d’un beau livre, bien construit, et les photos un peu angoissantes ajoutent en fait du charme à l’objet livre en lui-même. Les photos ne sont pas là simplement pour nous faire flipper, elles sont intégrées dans l’histoire et j’ai trouvé ça … original. Désolée, si le livre l’est, je le suis beaucoup moins puisque j’ai dû utiliser ce mot une bonne vingtaine de fois.  Mais c’est vraiment ce qui ressort de ma lecture : l’originalité de ce livre.

En résumé, c’était une très bonne lecture, et j’ai hâte de connaître la suite. N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de votre propre lecture, ou du film et n’oubliez pas d’aller faire un tour sur l’article de Marion concernant le film !   ❤

Marie   ❤

Publicités

4 réflexions sur “Chronique : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, de Ransom Riggs.

  1. J’ai également beaucoup aimé ce livre. Quant au film, je l’ai trouvé presque aussi bon que le livre. Le fait qu’ils aient complètement changé la fin et certains pouvoirs m’a beaucoup plu et permet à ceux qui ont lu le livre de ne pas s’ennuyer ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s