Chronique : Six of Crows, de Leigh Bardugo

  • Titre : Six of Crows.
  • Auteur : Leigh Bardugo.
  • Editions Milan
  • Prix : 17,90€
  • 559 pages.
  • Quatrième de couverture : « Kaz Brekker, dit Dirtyhands, est le chef des Six of Crows, une équipe de malfrats aux talents exceptionnels : Inej, espionne défiant les lois de la gravité, Matthias, soldat assoiffé de vengeance, Nina, Grisha aux puissants pouvoirs magiques, Wylan, fugueur des beaux quartiers, expert en démolition, et enfin Jesper, tireur d’élite accro au jeu. Ensemble, ils peuvent sauver leur monde de la destruction … s’ils ne s’entretuent pas avant ! »

 

six-of-crows1

 

Mon avis : AAAHAGLAABAAAHAA. Ça veut dire que j’ai A.DO.RÉ. C’est la première chose que vous devez savoir. Bon, maintenant que c’est dit, je vous fait un avis un peu détaillé, et je vais tenter d’être plus compréhensible, ne vous inquiétez pas.

Avant même que le livre ne sorte en France, j’avais beaucoup entendu parler de lui, que ce soit sur les blogs ou sur Instagram. On en disait beaucoup de bien et j’étais intriguée et impatiente de le découvrir. Quand il est sorti en France, j’ai d’abord été attirée par sa (sublime) couverture. Au passage, c’est l’un des rares livres où je trouve que la couverture française est plus belle que celle de l’édition originale… La version originale est très belle, je ne dis pas le contraire, mais regardez ces dessins ? Ce doré dans le titre ? *je bave*. Bref, l’objet livre en lui-même était déjà superbe. Ensuite, j’ai trouvé que le résumé révélait pile ce qu’il fallait et qu’il donnait vraiment envie de se plonger dans l’univers.

Couverture originale                    Couverture française

J’ai eu le livre à mon anniversaire et j’ai pris un peu de temps avant de l’attaquer, mais une fois que j’ai commencé, impossible de m’arrêter. J’aurais voulu le savourer d’avantage, prendre mon temps, mais au final, je m’endormais tous les soirs à minuit et demi, des étoiles plein les yeux (et des cernes en-dessous, mais c’est un des effets secondaires naturels de la pathologie « bookworm », je ne vous apprends rien).

Par où commencer ? Les personnages ? Ils sont géniaux. Leurs relations ? Elles sont géniales. Zut, j’avais dit que je faisais un avis plus constructif. Je reprends. On apprend à connaitre les protagonistes doucement mais on s’attache à eux assez vite. Ils sont très bien construits : chacun a sa personnalité propre, son histoire et son background qui explique pourquoi il est dans cette situation … Ils sont tous différents mais complémentaires, ce qui rend le récit et leurs relations entraînants. J’ai particulièrement aimé Kaz (et un nouveau bébounet à ajouter dans ma liste de bébounets, un !) et Inej, même si les autres sont supers aussi. Mention spéciale pour la relation Kaz/Inej qui m’a donné envie de hurler de joie et de frustration (oui oui, en même temps) à chacune de leur scène commune.

L’intrigue a un petit côté Ocean Eleven (un film que j’adore) puisqu’elle met un scène une équipe avec des talents divers et variés qui préparent le casse du siècle, ou en l’occurrence, l’évasion du siècle. Là encore, c’est très bien construit, plein d’action et de rebondissements. Les plans de Kaz (le cerveau de l’histoire) sont géniaux, même si parfois, c’est un peu difficile de suivre : on n’a pas tous un don pour embrouiller, tricher et manipuler. (Dit comme ça, je fais un bon résumé du personnage. C’est un peu un salaud… Pourquoi je l’aime autant ? Quelque chose ne tourne pas rond chez moi :3)

De manière générale, tout l’univers du livre est bien construit : la géographie, la politique, la religion … On ne fait que tout effleurer au passage mais on sent que c’est bien penser … En commençant Six of Crows, je me suis demandé si je n’aurais pas dû lire The Grisha Trilogy avant (même auteur, même univers) qui parle sans doute des événements qui se sont passés avant le déroulement de l’intrigue de Six of Crows. Je ne crois pas que la trilogie ait été traduite en français, mais c’est à vérifier … Quoi qu’il en soit, j’ai eu peur que la trilogie ne contienne des informations indispensables pour comprendre et apprécier Six of Crows. Au final je pense que lire The Grisha Trilogy peut servir à approfondir les connaissances sur le monde mais ce n’est pas nécessaire pour comprendre et apprécier Six of Crows. Je la lirais quand même car c’est sans doute du même acabit : j’ai été transportée par ce livre et que je retrouverais son univers avec plaisir.

Un petit bémol peut-être, au niveau de la narration. Chaque chapitre se place du point de vue d’un personnage et si j’adore ce principe qui permet de bien distinguer les protagonistes et leurs caractères différents, j’ai trouvé que certains passages étaient un peu embrouillés. Quand on se place dans la tête d’un personnage précis, on ne peut pas dire ce que pense un autre personnage et j’ai eu l’impression que c’est ce que faisait parfois Leigh Bardugo. Je ne sais pas si je suis très claire (excusez-moi, c’est le bordel dans ma tête haha), mais en tout cas j’ai eu un peu de mal à m’y faire. C’est peut-être juste moi et ça ne m’a pas empêché de savourer ma lecture et de retenir mon souffle jusqu’à la dernière page !

En résumé, Six of Crows est un gros coup de coeur pour moi  <3. Je le recommande vraiment et j’ai trop hâte de lire la suite (OMG la fin ! J’ai cru que j’allais hurler. Je l’ai peut-être un peu fait d’ailleurs.) J’espère que cette chronique vous a donné envie de lire le livre, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !   ❤

« No mourners, no funerals. »

« Pas de sanglots, pas de tombeaux ». 

Marie ❤

Publicités

5 réflexions sur “Chronique : Six of Crows, de Leigh Bardugo

  1. Malheureusement il y a que le premier tome de la trilogie Grisha qui a été traduit et je crois qu’il est même plus en vente aujourd’hui… En tout cas j’ai hâte de lire ce tome, j’ai hésité à me le prendre en vf mais j’ai super envie de me prendre le coffret de la duologie, avec les pages rouges et noires, donc ça sera VO pour moi cette fois-ci ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s